La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL BUSINESS Secteurs & marchés Le marché des réseaux...
https://player.vimeo.com/video/233637962?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-Le-marche-des-reseaux-intelligents-en-France-6682.jpg
25/10/201703:16

Les smart grids ou réseaux intelligents franchissent un nouveau cap dans leur développement. Hier encore au stade d’expérimentation pour intégrer les nouvelles technologies à la gestion des réseaux d’électricité, de gaz et d’eau, le marché entre aujourd’hui dans la phase d’industrialisation et de commercialisation selon l’étude Xerfi France. Dès lors, ce marché a progressé de 50% en seulement un an pour atteindre 1,2 Md€. Et les perspectives restent très favorables selon l’étude. Prenez par exemple le smart metering. Un segment au sein duquel les principaux donneurs d’ordres GrDF et Enedis commencent tout juste à déployer à grande échelle leurs compteurs intelligents, respectivement Gazpar et Linky. Le pic du marché est donc encore à attendre…


Finalement, quels sont les réels moteurs de ce marché ? Eh bien on peut invoquer d’abord la volonté des pouvoirs publics de mettre en place une politique de transition énergétique. Et justement, ces systèmes de comptage permettent de réaliser des économies d’énergie. Mais on peut compter aussi avec l’arrivée de nouvelles prestations à forte valeur ajoutée, venant ainsi élargir la gamme des produits et services disponibles, sécuriser les échanges de données, et réduire les coûts de gestion de ces équipements. Les clients aussi bien que les gestionnaires de réseaux y voient donc tous leur intérêt.


Du côté du paysage concurrentiel, le profil des acteurs est sans surprise particulièrement varié. On retrouve d’abord les grands groupes, ceux qui gèrent les infrastructures comme Enedis, Veolia ou Suez. Puis les fabricants historiques de matériels électriques, et enfin les entreprises du digital, dernières venues sur le secteur et qui ont apporté leur savoir-faire en technologie. Maintenant, tout l’enjeu se situe dans la capacité des acteurs, parfois concurrents, à coopérer au sein d’écosystèmes d’affaires sur des sujets comme la recherche, partageant ainsi coûts et risques. Mais la place des acteurs au sein de ces écosystèmes est mouvement et les géants du digital sont en position de force pour prendre le pas sur les acteurs traditionnels, notamment grâce à leur compétence dans la gestion des données en encourageant les modèles dits data-driven. Cela pose de fait un dilemme stratégique aux opérateurs applicatifs : faut-il intégrer ou externaliser les nouvelles compétences ?


Dans ce contexte incertain et en évolution rapide, les acteurs du marché actionnent un certain nombre de leviers de croissance. Citons parmi ceux-ci : l’international. C’est là que le potentiel du segment spécifique du smart operation est le plus important, en particulier dans les pays émergents où la demande est en forte croissance. Citons aussi les réflexions autour de l’utilisation de la blockchain, qui permet d’automatiser et de sécuriser les échanges tout en remédiant au risque de fraude. Enfin, les modèles d’affaires data-driven vont accélérer les projets de réseaux connectés eux-mêmes intégrés à de plus vastes projets en cours d’émergence que l’on appelle le smart city ou ville intelligente…

 

Cathy Alegria, Le marché des réseaux intelligents en France, une vidéo Xerfi Canal Economie.


Mots clés : Economie numériqueRéseaux intelligents

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier