La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL BUSINESS Entreprise La rentabilité du management...
https://player.vimeo.com/video/181477706?autoplay=1 Gilles-Marque-Gilles-Marque-La-rentabilite-du-management-de-transition-5387.jpg
05/10/201604:57

Xerfi Canal TV a reçu Gilles Marque, Fondateur et Dirigeant Actiss Partner, membre de la FnMT, pour aborder la question de la rentabilité du management de transition.

 

 

Le management de transition, c’est une activité en plein essor aujourd’hui, parfois mal connue des entreprises…Elles s’interrogent notamment sur le coût : alors pouvez-vous nous éclairer ? Une mission de management de transition, ça coûte combien ?

 

Pour vous donner un chiffre concret, qui vient de la FNMT : pour une mission de management de transition, il faut compter environ 1200 euros par jour. Mais il faut prendre ce chiffre avec précaution : tout dépend des enjeux de la mission…de son  contenu ou encore de sa durée, qui peuvent extrêmement variables d’une entreprise à l’autre.

 

Alors pour poser la question autrement : combien est-ce que ça rapporte ?

 

Effectivement, il vaut mieux poser la question comme cela…. Ou, encore mieux : combien ça va me coûter si je laisse les choses en l’état dans mon entreprise sans faire appel à une mission de management de transition ? Si un manager de transition met en place une stratégie qui change la position et la trajectoire de l’entreprise, avec un véritable système de pilotage, on peut parvenir à des amplitudes d’un à dix.

 

Comment la tarification est-elle pensée ? Est-ce qu’il y a une obligation de résultat ? Une part fixe et part variable ?

 

Les cabinets de management de transition fonctionnent en général assez peu avec les « success fees ». Ce n’est pas illogique : les managers de transition cherchent avant tout à embarquer le client. Il faut qu’il joue le jeu, c’est à la fois le maître et l’exécutant. Et puis il peut sortir à tout moment. L’objectif est d’arriver à une solution souple adaptée à chaque cas. 

 

Vous avez évoqué il y a un instant une amplitude d’un à dix… Auriez-vous des exemples pour bien comprendre ?

 

1er exemple : nous sommes intervenus auprès de consultants qui gagnaient 200 000 euros par an. Nous avons réalisé une mission à 100 000 euros mais après cela, ils ont doublé leurs gains. 2ème exemple : nous sommes intervenus auprès d’une entreprise qui connaissait des difficultés avec sa filiale de distribution. Elle était prête à la vendre pour 1 euro symbolique. Nous avons réalisé une mission facturée moins de 500 000 euros. A l’issue de celle-ci, la filiale était valorisée à 500 000 euros car nous l’avons mise en position de regagner des parts de marché, tournée vers l’avenir.

 

 

Gilles Marque, La rentabilité du management de transition, une vidéo Xerfi Canal TV.

 

 


En savoir plus

Mots clés : ManagementConseilManagementInvestissementRentabilitéProjetManagement de transitionFnMT

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier