La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL BUSINESS EY Advisory TV Attractivité de la France :...
https://player.vimeo.com/video/128594901?autoplay=1 Marc-Lhermitte-Attractivite-de-la-France-le-grand-ecart-3757.jpg
28/05/201502:51

Le déclin de la France n’est ni une réalité, ni une fatalité ! C’est ce que l’on peut déduire du dernier Baromètre EY sur l’Attractivité de la France. Avec toutefois, quelques paradoxes français, quelques « grands écarts ». Le premier constat que nous pouvons faire est celui d’une nette reprise des projets d’investissement étrangers en France, avec +18% d’investissements supplémentaire dans l’Hexagone entre 2013 et 2014. Pourtant, sur la même période, les créations d’emplois liés à ces projets sont en recul de 11%. Le second exemple de « grand écart » relevé par notre baromètre  indique que la France est le 1er pays européen pour les investissements industriels. Deux zones d'ombre : peu de création de sièges sociaux et une faible implantation des investissements chinois, qui préfèrent les avantages comparatifs de nos 2 principaux concurrents.

 

Les projets industriels sont à 80% des extensions de sites et non des créations. Les investisseurs nous disent que la France compte, mais ils restent prudents. Cout et flexibilité du travail restent nos deux grands handicaps. Enfin, tous les investisseurs s’accordent à le dire : la France est un marché européen de taille critique , avec une forte capacité d’innovation et des infrastructures numériques et logistiques solides. Le niveau des talents et compétences et sa forte capacité d’innovation sont les atouts maîtres de la France. En fait, l'enjeu est de rester une économie mondiale et de ne pas se faire distancer par le Royaume-Uni et l’Allemagne. La France reste ainsi 3e en Europe en termes de nombre de projets sur l’année, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. A terme, la France ne doit pas seulement être perçue comme « nécessaire » mais  incontournable pour les investisseurs.

 

La France a les moyens aujourd’hui de se distinguer comme terre d’accueil des talents de haut niveau. Elle en prend le chemin avec le « French Tech Ticket » par exemple, qui incite les entrepreneurs étrangers à créer leur start-up en France. Alors à nous de ne pas lâcher et de retrouver de la compétitivité pour valoriser notre attractivité.

 

Marc Lhermitte, Attractivité de la France : le grand écart, Une vidéo Xerfi Canal TV

 

En savoir plus sur le Baromètre attractivité de la France

En savoir plus sur EY


En savoir plus

Mots clés : Economie françaiseIndustrieEmploiRéformesAttractivitéEYEY AdvisoryMarc LhermitteIDE

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier