La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL BUSINESS EY Advisory TV Pays de la méditerranée :...
https://player.vimeo.com/video/131106931?autoplay=1 Marc-Lhermitte-Pays-de-la-mediterranee-une-attractivite-exceptionnelle-3860.jpg
25/06/201503:32

L'espace méditerranéen est une destination particulièrement attractive pour les investissements étrangers. C’est ce qu’il ressort du baromètre d’attractivité de la région que vient de publier EY. Quelques chiffres pour illustrer ce renouveau : Les décideurs mondiaux sont 78% à anticiper une croissance soutenue dans la région. Mieux, à leurs yeux, le Bassin méditerranéen est devenu plus attractif que l’Europe, l’Afrique et l’Asie.


Lorsqu’on leur demande de comparer la région méditerranée avec l’Europe, les investisseurs mettent en avant sa croissance économique, tirée par sa démographie et l’urbanisation, avec le développement spectaculaire de nouvelles métropoles dans le Golfe, en Turquie et au nord de l’Afrique.


Aujourd’hui les investisseurs développent deux types de projets : des implantations industrielles ou des investissements purement financiers, sous la forme de fusions, d'acquisitions ou de projets immobiliers. Pour ce qui est des implantations, elles concernent en premier lieu les services aux entreprises, les industries numériques et les services financiers.

Quant aux investissements purement financiers, ils sont dans les médias, les télécommunications et les technologies qui arrivent en tête, suivis de la distribution et des biens de consommation, et de l’énergie.


Dans les deux cas, il est intéressant de souligner la place prépondérante des télécommunications et du numérique comme moteurs des investissements dans la région. C’est bien la preuve que les investisseurs décèlent non seulement leur compétitivité mais aussi  la qualité des compétences ou encore la dynamique des marchés. 535 millions d’habitants aujourd’hui, 750 millions en 2040.


Autre tendance à souligner, la volonté des investisseurs mondiaux de contrôler au mieux leur chaîne de distribution. L’objectif, c’est de répondre à des contraintes toujours plus serrées de time-to-market. Résultat : on assiste aujourd’hui à un début de mouvement de relocalisation de l’Asie vers la zone méditerranéenne.

 C’est par exemple le cas des multinationales américaines ou européennes qui réimplantent quelques activités industrielles en Afrique du Nord, en Turquie et dans les Balkans. Un mouvement qui devrait se confirmer dans les prochaines années. A noter d’ailleurs que, dès 2013, la zone a attiré 85 milliards de dollars d’investissements en installations nouvelles, soit plus que la Chine !


Alors bien sûr, ces perspectives ne doivent pas occulter que de nombreux défis restent à relever. L’Europe doit encore solidifier son début de reprise après 7 années de récession, et l’instabilité politique en Afrique du nord et au Proche-Orient freinent leur développement. Mais loin de ce qui fait la Une des médias, la Méditerranée recèle bel et bien de nombreuses promesses qui font de la région une nouvelle frontière pour les investisseurs du monde entier.


Marc Lhermitte, Pays de la méditerranée : une attractivité exceptionnelle, une vidéo Xerfi Canal TV


Mots clés : Economie mondialeCroissanceAttractivitéEYErnst & YoungMarc LhermitteIDEImplantations

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier