La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché de l'assurance...
https://player.vimeo.com/video/243675337?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-de-l-assurance-obseques-a-l-horizon-2020-6946.jpg
17/01/201802:43

L’assurance obsèques est l’un des segments les plus dynamiques de la prévoyance individuelle. Et elle dispose d’un potentiel de croissance important à court et moyen termes, selon l’étude Xerfi France qui lui est consacrée. Il faut dire que les facteurs de soutien sont nombreux. Je pense en particulier à l’augmentation du nombre de seniors, au taux d’équipement relativement modeste des Français et, surtout, à la hausse des prix des services funéraires. Une hausse des prix qui est une incitation forte à préfinancer ses obsèques. Sauf que cette tendance est peu à peu remise en cause avec l’émergence d’offres low-cost dans les services funéraires. Et puis il ne faut pas oublier que les assurances obsèques font l’objet de nombreuses critiques de la part des associations de consommateurs et des clients.


Sur le front de la concurrence, les entreprises de pompes funèbres ont été reléguées au deuxième rang du marché français de l’assurance obsèques. En fait, les bancassureurs ont très nettement raflé la mise sur le plan de la distribution ces dernières années. Mais les mutuelles du Code de la mutualité sont repassées à l’offensive. Mutac, MGEN et Harmonie Mutuelle ont ainsi lancé leur propre enseigne de services funéraires, La Maison des Obsèques, pour distribuer leurs offres et mettre en œuvre des prestations obsèques. Une Maison des Obsèques qui a des objectifs de développement ambitieux. En réalité, avec cette stratégie d’intégration verticale, ces mutuelles cherchent à se positionner comme des accompagnateurs globaux de leurs millions d’adhérents et à intervenir sur toute la chaîne de valeur en santé et en prévoyance. Au final, l’objectif est bel et bien de passer du statut de « payeur aveugle » à celui de « payeur régulateur ».


En attendant, les acteurs de l’assurance obsèques doivent redoubler d’efforts pour regagner la confiance des clients et redorer l’image de la profession. Nombre d’opérateurs ont ainsi joué la carte de la transparence en ajoutant des mentions spécifiques dans la présentation de leurs offres. Le but est d’attirer l’attention des souscripteurs sur certains points des prestations funéraires. Au-delà de l’amélioration des dispositifs d’information, les acteurs font des efforts pour mieux accompagner leurs clients. Mutac débloque ainsi les capitaux en 48h maximum. En parallèle, les opérateurs innovent pour enrichir leurs offres et ainsi élargir leur base de clientèle. Nombre d’entre eux ont développé le tiers payant par exemple. Pour concrétiser le potentiel de croissance du marché, la profession ne devra donc négliger aucune piste.



Mots clés : Banque, finance, assurance

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier