La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché de la construction...
https://player.vimeo.com/video/237390463?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-de-la-construction-bois-6782.jpg
23/11/201702:44

Le très confidentiel marché de la construction bois est enfin prêt à décoller. Il faut dire que les vents commencent à lui être très favorables selon l’étude Xerfi France. Je pense entre autres aux progrès techniques comme le lamellé-croisé qui permet désormais d’utiliser du bois sur des chantiers de grande envergure. Ensuite, au-delà de ses qualités intrinsèques (léger, isolant et esthétique), le bois favorise l’industrialisation des procédés dans la construction. Mais c’est surtout le durcissement de la réglementation thermique attendu pour 2020 qui va donner un coup d’accélérateur à la construction bois en France.

 

Il reste que pour profiter pleinement du potentiel de croissance, les acteurs historiques devront surmonter plusieurs obstacles selon l’étude Xerfi France. La structuration du secteur et de l’offre apparaissent ainsi comme deux prérequis indispensables à la croissance.La filière reste en effet très atomisée entre une multitude de propriétaires privés qui se partagent les trois-quarts des forêts françaises et les quelque 2 000 entreprises qui réalisent des constructions en bois. Mais les choses devraient changer avec l’arrivée des principaux promoteurs immobiliers. Soucieux de suivre l’évolution des attentes de leurs clients, certains leaders du bâtiment ont ainsi commencé par réaliser des opérations de croissance externe, à l’image de la prise de contrôle de Téréneo par Nexity, ou à développer des solutions semi-industrialisées pour la construction, à l’image d’Eiffage avec Eiffage Construction Concept Lignum. Le développement de partenariats participe également à la structuration de la filière.

 

Pour améliorer l’attractivité de l’offre des constructeurs bois, la multiplication des alliances est de fait une piste intéressante. Cela permet en effet aux entreprises du secteur de capitaliser sur l’expérience acquise et donc de se professionnaliser. Les acteurs misent également sur la R&D, et sur l’industrialisation des procédés de fabrication. Je veux ici parler de la préfabrication en usine qui suppose néanmoins d’importants besoins en capitaux. Le constructeur de maisons individuelles ICG s’est ainsi récemment doté d’un site de production pour fabriquer des maisons en bois préconstruites. Sur les segments du logement collectif et du non-résidentiel, l’automatisation de la production va indéniablement soutenir le recours au bois, par exemple pour réaliser des résidences étudiantes ou des logements sociaux. Car c’est bel et bien la capacité des acteurs à sortir de leur créneau historique, celui de la maison individuelle, et à évangéliser les marchés du logement collectif et du non-résidentiel qui conduira la filière sur le chemin de la croissance durable.

 

Alexandre Boulègue, Le marché de la construction bois, une vidéo Xerfi Canal Economie.


En savoir plus

Mots clés : Bâtiment / ConstructionConstruction

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier