La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché de la fenêtre
https://player.vimeo.com/video/206576593?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-de-la-fenetre-5981.jpg
18/04/201703:05

Les voyants sont en train de repasser au vert sur le marché de la fenêtre. Dans leur dernière étude, les experts de Xerfi relèvent que 2016 a été une année charnière, avec une évolution positive des ventes pour la première fois depuis presque 10 ans. Mieux : cette reprise va se confirmer à court terme. D’abord, le retour d’une croissance vigoureuse dans les travaux de rénovation énergétique dynamisera les ventes. Il faut dire que le crédit d’impôt pour la transition énergétique et l’éco-prêt poussent les ménages à réaliser des travaux. Ces deux dispositifs ont d’ailleurs été reconduits au moins jusqu’à fin 2017 et sont désormais cumulables, sans conditions de ressources. Je n’oublie pas non plus la progression des mises en chantier dans l’immobilier neuf qui contribuera aussi à la reprise des ventes de fenêtres.

 

Cependant, tous les acteurs ne profiteront pas de manière identique à la reprise du marché. Selon l’étude de Xerfi, ce sont les leaders historiques, comme Atrya ou Lapeyre, qui sont les mieux placés. Ces derniers, contrairement aux artisans, peuvent en effet accroître rapidement leur volume de production dans un contexte où la réduction des délais de livraison devient une question cruciale. L’autre sujet important pour les acteurs en place, c’est l’intensification de la concurrence à tous les niveaux de la filière, de la fabrication à la distribution. En amont notamment, les fabricants font face à l’offensive des industriels étrangers sur le marché français. Entre 2010 et 2015, la part des produits importés en France a ainsi quasiment doublé. En réalité, on s’achemine potentiellement vers une véritable guerre des prix, ce qui va sérieusement compliquer l’équation économique des fabricants français qui auront alors toute les peines du monde à procéder à des revalorisations tarifaires pour améliorer leurs marges.

 

Alors pour répondre à ces défis et profiter pleinement de la reprise du marché, les acteurs historiques n’ont pas d’autres choix que de repartir à l’offensive. Les experts de Xerfi ont ainsi décelé plusieurs actions stratégiques menées par ces entreprises. Citons d’abord : l’extension des capacités de production et les investissements de productivité. On l’a vu, la capacité de répondre à une demande accrue et plus exigeante va devenir de plus en plus déterminante à court terme. Deuxième action : l’innovation. Celle-ci passe par le lancement de nouveaux produits, comme les fenêtres permettant de meilleures performances thermiques ou encore les fenêtres connectées. Enfin, troisième axe : l’amélioration de la notoriété et de l’image de marque. L’objectif est là de se différencier face aux produits étrangers, mais aussi face aux grandes surfaces de bricolage comme Castorama ou Leroy Merlin, ou aux spécialistes de la vente en ligne, par exemple Brico Fenêtre ou Fenêtre24. Car ne l’oublions pas : ces acteurs contribuent aux aussi à renforcer la concurrence sur le marché français de la fenêtre.

 

Alexandre Boulègue, Le marché de la fenêtre, une vidéo Xerfi Canal.


En savoir plus

Mots clés : Bâtiment / ConstructionMarché SecteurEtude

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier