La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché du soutien...
https://player.vimeo.com/video/251648196?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-du-soutien-scolaire-a-l-horizon-2020-7156.jpg
06/03/201802:50

Le marché français du soutien scolaire est à un tournant de son histoire selon l’étude Xerfi France. Avec l’essor des plateformes de mise en relation entre enseignants et élèves, comme Superprof ou Clevermate, il se heurte lui aussi, comme d’autres secteurs, à une ubérisation croissante. Un phénomène favorisé par l’atomicité de l’offre et de la demande sur le marché. Les acteurs historiques doivent alors redoubler d’efforts pour renforcer la qualité de leur offre. Ils doivent également miser, eux aussi, sur les outils numériques pour se différencier des nouveaux entrants. Estimé aujourd’hui à 2 Md€, dont 350 M€ pour les organismes de formation privés, le solde revenant au gré-à-gré, le marché devrait encore profiter d’ici 2020 de l’anxiété des élèves et de la défiance à l’égard du système éducatif.

 

Autre tendance lourde relevée par l’étude Xerfi France : la percée du numérique qui bouleverse les positions concurrentielles sur le marché du soutien scolaire. Certes, Acadomia reste le numéro un du secteur avec un chiffre d’affaires de 150 M€. Parmi les acteurs significatifs, viennent ensuite Completude, Cours Legendre ou encore Cours Ado. Une multitude d’associations proposent également des cours de soutien scolaire. Et si elles concurrencent les organismes de formation privés, leur menace reste limitée. Surtout comparée à celle des 9 plateformes significatives apparues sur le marché depuis 2012, en tête desquelles Superprof. Superprof qui a franchi en 2017 la barre des 2 millions de professeurs référencés et qui opère dans 16 pays. En réalité, les plateformes sortent une partie du marché du travail au noir. Mais elles taillent aussi des croupières aux organismes traditionnels.

 

Sauf que les opérateurs historiques n’ont pas dit leur dernier mot. Déjà, ils élargissent leur offre. Et les pistes ne manquent pas entre la diversification sur un certain type de public, de nouveaux supports pédagogiques, le développement dans les services à la personne, la préparation aux concours ou encore la formation professionnelle. L’essor du numérique est également une opportunité pour se démarquer face à une concurrence de plus en plus féroce, comme par exemple les offres de soutien scolaire 100% en ligne. Les principaux leaders l’ont bien compris et renforcent leur offre digitale. L’accroissement du maillage géographique fait aussi partie des axes de développement. Il s’agit alors de capter de nouveaux clients, notamment issus de cours en groupe. Certains misent ainsi sur la communauté française à l’étranger. Cours Ado est ainsi présent à Lisbonne depuis fin 2017.


En savoir plus

Mots clés : Services aux particuliersEnseignementSoutien scolaire

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier