La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché et la distribution...
https://player.vimeo.com/video/210933027?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-et-la-distribution-de-loisirs-creatifs-6129.jpg
22/05/201703:29

Non, les loisirs créatifs ne sont pas ringards. La preuve ? L’engouement des Français pour le scrap booking, la cuisine créative, le home decor et la couture ne faiblit pas. Et les professionnels se frottent les mains. Il est vrai que le marché des loisirs créatifs a bondi de plus de 25% entre 2009 et 2016 pour s’établir à 1 milliard d’euros, selon les calculs des experts de Xerfi. La crise, avec ses répercussions sur le pouvoir d’achat, est bien sûr passée par là en incitant les français à se tourner vers ce type de loisirs. Le succès du « do it yourself », dopé notamment par la dimension plaisir, également. Au passage, les professionnels ont très nettement élargie leur base de clientèle. C’est ce qu’illustre la frénésie des jeunes adultes, en particulier pour le tricot ou les travaux d’aiguille. Mais comme une mode chasse l’autre et que le marché arrive peu à peu à maturité, les acteurs doivent constamment se renouveler. A titre d’exemple, le groupe Carambelle s’est positionné sur le segment porteur de la décoration de pâtisseries avec ses marques Scrapcooking et Framboiselle.

 

Dans le même temps, les spécialistes doivent résister aux assauts des enseignes concurrentes, qui développent des rayons dédiés aux loisirs créatifs. Des concurrents qui entendent bien poursuivre leur offensive. Selon les experts de Xerfi, deux types d’intervenants sont les mieux placés pour l’emporter face aux spécialistes. Il s’agit des grandes surfaces culturelles et des enseignes de jeux et jouets. Alors pourquoi ? Hé bien parce que Cultura, d’un côté, La Grande Récré ou Maxi Toys, de l’autre, ont réussi à combiner leurs atouts traditionnels (prix attractifs mais aussi profondeur et renouvellement de l’offre) et les atouts des magasins spécialisés (ateliers créatifs ou animation de communautés virtuelles par exemple). On aura alors compris que le modèle des enseignes de loisirs créatifs est à bout de souffle. A bout de souffle face aux fortes pressions concurrentielles mais aussi car leur équation financière, typique des commerces de centre-ville, est bien fragile Je veux bien sûr parler de leurs coûts fixes importants et du pilotage très contraint de leurs grands postes de charges (comme la hausse régulière des loyers commerciaux). Les spécialistes doivent également avoir une gestion très fine de leurs stocks et de leurs commandes.

 

Pour réagir, plusieurs options s’offrent aux enseignes spécialisées. Elles peuvent opter pour un rapprochement avec des distributeurs de jouets pour réduire leurs coûts fixes et profiter de l’énorme trafic et notoriété de ces acteurs. Loisirs & Création a ainsi ouvert des stands créatifs dans les magasins de La Grande Récré. La deuxième piste à privilégier consiste à renforcer l’offre de services payants (comme les ateliers créatifs ou les cours de peinture) pour générer des revenus additionnels et accroître leur taux de marge. Sauf qu’une telle stratégie entraîne des coûts supplémentaires et réclame des capitaux importants. C’est l’une des raisons pour laquelle l’enseigne Lézard Créatif s’est associée au fonds Praxis Développement. Parmi les autres axes de développement décryptés par les experts de Xerfi figurent également la diversification des formats de points de vente (corners ou magasins éphémères par exemple) et la prise en compte de la dimension communautaire des loisirs créatifs. Je pense ici aux blogs, réseaux sociaux ou encore aux tutoriels. Pour résumer, les spécialistes des loisirs créatifs doivent redoubler d’efforts, faute de quoi elles seront de plus en plus distancées.

 

Alexandre Boulègue, Le marché et la distribution de loisirs créatifs, une vidéo Xerfi Canal.


En savoir plus

Mots clés : DistributionMédias / culture / loisirsDistributionMarché SecteurEtudeLoisirsLoisirs créatifs

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier