La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les résidences de tourisme...
https://player.vimeo.com/video/269140201?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Les-residences-de-tourisme-et-les-villages-de-vacances-a-l-horizon-2020-7575.jpg
06/06/201802:47

Selon l’étude Xerfi France, 2017 aura été un excellent millésime pour les résidences de tourisme et les villages de vacances. Les résidences de tourisme ont en effet enregistré un nombre de nuitées record, tandis que la fréquentation des villages de vacances a été en forte hausse. Dans ces conditions, le chiffre d’affaires des hébergements de courte durée a bondi de près de 9% l’an dernier. L’amélioration du climat économique et le retour massif des touristes étrangers sont à l’origine de cette croissance. De fait, les tensions sur les loyers versés aux propriétaires ne sont plus qu’un lointain souvenir. Pourtant, les opérateurs du marché ont du souci à se faire. Je veux bien sûr parler du récent revirement fiscal de l’Etat. Après avoir encouragé l’extension de l’offre grâce à des dispositifs fiscaux avantageux, les pouvoirs publics ont décidé de soutenir uniquement sa rénovation. De quoi donner un sérieux coup de frein aux projets de construction et brider la croissance des plus grands gestionnaires.

 

En réalité, le secteur est à l’aube d’une nouvelle ère avec cette évolution du cadre fiscal. Certes, elle va favoriser la modernisation du parc vieillissant des résidences de tourisme. Mais ce nouveau dispositif va aussi contraindre les opérateurs à se développer par croissance externe. Les plus grands d’entre eux pourront également opter pour la diversification. Après les résidences étudiantes et les résidences seniors, certains pourraient choisir des hébergements radicalement différents, comme le camping pour Pierre & Vacances ou les auberges de jeunesse pour Néméa. L’expansion à l’étranger et l’exploitation de leur savoir-faire en matière de commercialisation et de gestion locative sont également des voies explorées par les gestionnaires.

 

Pour pérenniser leur croissance, les acteurs ont également d’autres cordes à leur arc. Toutes tailles confondues, les exploitants de résidences de tourisme cherchent à se différencier pour attirer davantage de vacanciers et échapper à la concurrence des autres modes d’hébergement touristiques. C’est ainsi que les bâtiments perdent leur caractère standard au profit de véritables créations architecturales. Quant aux villages de vacances, entre les mains des acteurs du tourisme social, ils ont également commencé leur mue Des acteurs qui ont en effet décidé de vendre leurs actifs à des opérateurs privés ou bien d’investir pour mettre les infrastructures aux normes. Autre signe du changement en cours : le Club Méditerranée a fait son grand retour en France, après l’avoir délaissé pendant des années. De son côté, Pierre & Vacances poursuit l’expansion de Center Parcs dans l’Hexagone et lance son nouveau concept de Villages Nature. S’il est trop tôt pour parler de renouveau des villages de vacances, force est de constater qu’il suscite l’intérêt d’un nombre grandissant d’opérateurs…


Mots clés : Services aux particuliersImmobilierMédias / culture / loisirsRésidencesTourismeHébergementLocationvillages de vacances

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier