Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Consommation des ménages : les poches de résistance

Publié le mardi 14 mai 2013 . 3 min. 00

Voir plus tard
Partager
Imprimer
Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

Les espoirs d'une reprise rapide de la consommation ont été définitivement douchés. Douchés par l'enquête d'avril de l'INSEE sur le moral des ménages.
D'abord, l'écart entre l'opportunité d'épargner et celle de faire des achats se creuse pour s'installer à un niveau inédit depuis la création de cette enquête, c'est à dire en octobre 1972. Les ménages, qui ne se font aucune illusion, se préparent à une longue traversée du désert. Le plongeon de leur opinion sur le niveau de vie futur en France, tombée à son plancher historique, ne dit pas autre chose. On comprend bien alors que la consommation des ménages va reculer en 2013, de 0,4% selon notre scénario après une année 2012 déjà dans le rouge. Une moyenne qui masque des trajectoires totalement divergentes avec des poches de résistance.
La plus importante c'est celle des dépenses pré-engagées, des dépenses inscrites dans un contrat difficile à renégocier à court terme. Il s'agit bien sûr des dépenses liées au logement (loyer, eau, électricité), aux services de télécommunications et de télévision (redevance, abonnements aux chaînes payantes), aux assurances de toutes sortes souvent obligatoires. Ce sont aussi les services financiers et les frais de cantine. Ce vaste ensemble représente le tiers de la consommation totale et absorbe 28% du revenu des Français. Pour ces dépenses difficiles à comprimer, 2013 se terminera sur une nouvelle hausse proche de 1%.

Deuxième poche de résistance, celle des dépenses qui permettent de prolonger la durée de vie des produits. Un exemple pour bien comprendre. Les achats en textile-cuir, sur la corde raide depuis le début de l'année ont fait plonger le chiffre d'affaires des magasins de chaussures au 1er trimestre. Avec la crise les Français usent leurs chaussures jusqu'à la corde et une fois usées les font réparer et l'activité perdue par les vendeurs se retrouve en partie chez les cordonniers. En clair, tous les professionnels de la réparation vont connaître une année 2013 plutôt faste.

Troisième ensemble de dépenses préservées, les biens d'occasion comme le montre l'évolution du chiffre d'affaires des professionnels, l'activité résiste parfaitement bien signe que si les ménages veulent continuer à consommer, ils cherchent par tous les moyens à alléger la facture. Un marché qui profite également du renforcement des aspirations écologiques et citoyennes ainsi que de l'évolution des offres commerciales poussées notamment par le succès d'Ebay ou de Leboncoin. Devraient rester les dépenses compensatoires, celles qui permettent de s'offrir des petits plaisirs. C'est une poche de résistance traditionnelle lors des périodes de crises. Pas cette fois-ci et le chiffre d'affaires des instituts de beauté, des parfumeries, des restaurants sont en baisse. Dépenses contraintes d'un côté, système D de l'autre, les poches de résistance sont bien celles d'une consommation en crise durable.

Alexandre Mirlicourtois, Consommation des ménages : les poches de résistance, une vidéo Xerfi Canal


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER