La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco Economie Russe : le...
https://player.vimeo.com/video/122915079?autoplay=1 Alexandre-Mirlicourtois-Economie-Russe-le-revers-de-la-medaille-2184.jpg
18/02/201403:42
Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

Entre 2007, année où Sotchi a été choisie pour accueillir les 22ème Jeux Olympiques d'hiver et aujourd'hui, le taux de croissance de la Russie est tombé de 8,5% à moins de 1,5%. Il y a bien entendu dans cette chute l'impact de la conjoncture européenne. Premier partenaire commercial de la Russie, l'Union européenne absorbe, 43% des produits russes et la zone euro, à elle seule, 28%. De ce point de vue, une partie des déconvenues actuelles ont été « importées » du continent européen. Mais plus profondément, ce coup de frein de la croissance renvoie aux déséquilibres de la structure productive du pays, à son hyper-concentration sur quelques ressources rares, notamment le pétrole. Comme le montrent les évolutions annuelles du PIB et du cours du Brent, le lien est très fort entre la croissance du pays et le prix du brut. Or son cours donne des signes de faiblesse. Une donnée fondamentale pour un pays rentier qui mise sur ses ressources naturelles. Les chiffres du commerce extérieur sont d'ailleurs édifiants : le pétrole brut (30%), le gaz naturel (17%), les produits du raffinage (14%) forment à eux trois 61% des exportations russes. Et l'exploitation de ses ressources naturelles se fait au détriment de l'industrie manufacturière. Déclassée, l'industrie russe occupe aujourd'hui une position marginale dans l'économie mondiale, exceptée l'industrie de défense. Pour le reste, un rapide comparatif entre l'évolution de la production manufacturière chinoise et russe depuis 1992 parle de lui-même : pour la Chine, la production a crû de 13,9% en moyenne par an. Pour la Russie le compteur est bloqué à 0,3% seulement. Alors bien-sûr, la rente énergétique a facilité jusqu'ici l'équilibre des comptes publics : plus de la moitié des revenus de l'Etat est issue des recettes de la production de pétrole et de gaz. Une manne dont bénéficient les employés de l'Etat (30% de la population active) sous forme d'augmentation salariale mais également l'ensemble de la population. De quoi donner une formidable impulsion à la consommation des ménages, véritable moteur de la croissance russe. Mais le modèle touche ses limites et l'arrêt de la flambée des prix des hydrocarbures a mis l'économie au point mort. Et fait aggravant, la rente, au lieu d'être réinvestie en interne pour moderniser le pays, est rentabilisée en dehors du territoire via les compagnies off-shore. Et les capitaux étrangers ne viennent pas d'avantage en renfort, à défaut d'un environnement des affaires favorable. A cela s'ajoute un ingrédient supplémentaire une main d'?uvre qui se raréfie. En échos à ces faiblesses de fond, la prévision officielle de croissance sur les 30 prochaines années est passée de 4,3% par an à 2,5% entre le début et la fin 2013. De nouvelles prévisions qui s'accordent au potentiel de croissance estimé par le FMI (2%) et proches de notre prévision pour cette année fixée à 2,2%. Mais attention, il est rare qu'une décélération de ce type se produise sans à-coups.

Alexandre Mirlicourtois, Economie Russe : le revers de la médaille, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Economie mondiale

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier