La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco Le zéphyr de la reprise
https://player.vimeo.com/video/122407400?autoplay=1 Alexandre-Mirlicourtois-Le-zephyr-de-la-reprise-1764.jpg
27/08/201303:39
Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

Consommation, production, et même exportations sont reparties de l'avant au 2ème trimestre.  Le rebond de +0,5% de la croissance a surpris par sa vigueur. Et la question se pose. Un rebond à un tel rythme est-il soutenable ? En fait, il y a peu de suspense. Accrocher à nouveau 0,5% de croissance d'ici la fin de l'année est hors de portée. Il suffit pour s'en convaincre de plonger dans le détail des composants de la croissance. Le bon résultat du 2ème trimestre doit pour beaucoup à la consommation des ménages qui après avoir reculé de 0,1% cet hiver a bondi de 0,4% au printemps grâce à un niveau exceptionnellement élevé des dépenses d'énergie. Il ne faut donc pas compter sur la consommation. De même, les dépenses publiques devraient ralentir au fur et à mesure des décisions prises pour les corseter. Reste donc les entreprises. Une lecture trop rapide des comptes nationaux pourrait doucher tout espoir : les entreprises déstockent toujours et n'investissent toujours pas. Mais il faut creuser l'analyse. Les entreprises déstockent certes, mais beaucoup moins, ce qui explique techniquement la contribution positive des stocks depuis le début de l'année. De même, l'investissement après une année 2012 catastrophique et un début 2013 inquiétant, s'est quasiment stabilisé au printemps dernier. Mais lorsque l'on affine encore l'analyse au niveau des branches d'activité, on s'aperçoit qu'il s'agit bien plus que d'une stabilisation. L'industrie apparaît à l'avant-poste d'un redécollage qui passe d'abord par la reconstitution des stocks et de l'investissement. C'est bien ce que révèle l'évolution des branches industrielles, qui ont progressé sur un rythme annuel de près de 8% au 2ème trimestre, alors le compteur des autres secteurs restait bloqué à 2%. D'ailleurs, ce 2% est soutenu par les très bonnes performances des activités « business to business » : services aux entreprises, services financiers et dans une moindre mesure secteur de l'information et des communications. A l'opposé, la construction et les services aux ménages sont dans le rouge ou presque. Et ce décalage devrait se maintenir : les perspectives personnelles d'activité dans l'industrie ont quasiment rattrapé leur moyenne de long terme en juillet dernier alors qu'elles en restaient encore très éloignées dans le commerce de détail par exemple. Et le rebond industriel ne se limite pas à l'aéronautique ou aux IAA. L'automobile et les secteurs liés comme la métallurgie ou la plasturgie ont également redémarré. Une évolution à rapprocher du redressement de notre solde extérieur, et cela malgré une demande domestique vigoureuse. Il y a donc là un signe précurseur d'une convalescence de notre compétitivité. Alors, certes, ce n'est pas une reprise en fanfare. Malgré la bonne surprise des derniers chiffres, nous ne prévoyons guère qu'une croissance nulle pour 2013. Mais l'essentiel n'est pas là. Une nouvelle dynamique s'est effectivement enclenchée en France comme en Europe, et elle passe par les entreprises. Au moment où elles s'engagent à pas comptés dans un nouveau cycle d'investissement, les pouvoirs publics doivent être attentifs à soutenir ce zéphyr de reprise.      

Alexandre Mirlicourtois, Le zéphyr de la reprise, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Prévision et conjoncture

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier