La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco La reprise plombée par la...
https://player.vimeo.com/video/120250444?autoplay=1 Alexandre-Mirlicourtois-La-reprise-plombee-par-la-construction-3194.jpg
08/01/201503:14

Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la prévision et de la conjoncture de Xerfi

 

L’activité dans la construction est en chute libre. A tel point que ce secteur tire la croissance vers le bas et aura : coûté près de 0,3 point de PIB à la France en 2014. Un chiffre à rapporter au 0,4% attendu pour l’ensemble de l’année. Mais ce n’est pas tout. La construction explique pour près des deux-tiers l’écart de croissance avec l’Allemagne. La conclusion s’impose : le frein de la France, c’est d’abord le secteur de la construction. Et pour 2015 ? Pour le savoir, il faut établir un diagnostic précis de l’ensemble de la filière. Côté travaux publics, tous les voyants ont depuis longtemps viré au rouge: le volume d’activité est tombé sous la barre des 44 milliards d’euros fin 2014 et le bilan des 7 dernières années est terrible : un cinquième du chiffre d’affaires s’est volatilisé. Et ce n’est pas fini. La tendance des marchés conclus, les anticipations des entrepreneurs eux-mêmes, qui ne sont plus qu’à 6 point du plancher historique de 1984, prennent toutes la même direction : celle d’un enlisement. Ce n’est pas beaucoup mieux du côté du bâtiment. Dans le neuf, les mises en chantier de logements sont tombées en novembre sous le seuil symbolique des 300 000 unités pour la première fois depuis 1998. La tendance n’est pas plus flatteuse du côté du non-résidentiel. Avec 25,5 millions de m² de locaux construits sur les 12 derniers mois, le niveau reste très bas. Et là, comme pour les travaux publics, l’orientation des indicateurs avancés n’est pas bonne : les demandes de permis de construire auront fléchi en 2014, respectivement de 12 et 11% dans le logement et le non-résidentiel, selon nos estimations. Et les constructeurs ne peuvent pas se réfugier sur le marché de l’entretien-rénovation, lui aussi en berne. Tous les moteurs sont donc grippés et l’année 2015 ne sera toujours celle de la reprise pour la construction. Hors effet prix, l’activité reculera encore de 1,5% selon notre scénario après déjà plus de 3% de baisse en 2014. Et il suffit d’observer l’historique des évolutions de l’activité du BTP et des autres branches d’activité depuis 2000 pour voir que cela va peser comme une chape de plomb sur l’ensemble de l’économie. Comme les évolutions en termes de richesse créée, c'est-à-dire de valeur ajoutée, sont du même acabit, c’est bien l’ensemble de la croissance française qui sera de nouveau plombée par la construction en 2015. La photo, très noire, est à nuancer car les difficultés vont se concentrer sur le premier semestre. C’est le temps nécessaire pour que les trois plans de relance du bâtiment successivement annoncés en 2014 donnent leur plein effet et que la reprise anticipée de l’investissement des entreprises, après avoir profité au remplacement du matériel en place, aille vers l’extension des capacités. Il faudra donc patienter jusqu’en 2016 pour voir le BTP contribuer enfin positivement à la croissance et permettre réellement à l’économie française de redécoller.

 

Alexandre Mirlicourtois, La reprise plombée par la construction, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Economie françaisePrévision et conjonctureBâtiment / ConstructionLogementBTPBâtimentConstructionTravaux publics

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier