Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La filière du chauffage au bois est sous le coup d’une réduction significative des aides publiques. Les subventions accordées dans le cadre de MaPrimeRénov’ ont en effet fondu de 30% en avril 2024. Selon la nouvelle étude Focus de Xerfi sur le marché du chauffage au bois, cette décision marque un tournant dans la politique de soutien, affectant directement les entreprises de cette filière. Cette nouvelle disposition soulève aussi des inquiétudes quant à une possible réduction future du soutien public dans un contexte où le chauffage au bois fait l’objet de critiques. Il exacerberait les conflits d’usage autour des ressources forestières qui sont déjà importants puisque le bois est largement employé par les professionnels de la construction, de la production de biogaz ou de biocarburant. Le chauffage au bois est aussi régulièrement pointé du doigt pour les émissions de particules fines générées.


En réponse, les industriels sont contraints d’innover pour améliorer l’efficacité et réduire l’impact environnemental de leurs équipements. ÖkoFen a par exemple mis sur le marché un modèle de chaudière dont la combustion sans flamme réduit drastiquement les émissions de particules fines. Les efforts d’innovation des fabricants s’accompagnent en parallèle d’efforts de pédagogie par l’ensemble des acteurs de la filière pour sensibiliser les utilisateurs de chauffage au bois aux bonnes pratiques : remplacement des anciens appareils fortement émetteurs de particules fines, entretien de l’appareil et ramonage annuel du conduit par un professionnel, utilisation de bûches sèches… Certains fabricants de chauffage au bois sont également tentés par la diversification vers les pompes à chaleur.


Au-delà de l’analyse des leviers de croissance actionnés par les industriels, les installateurs et les négociants, cette étude offre une analyse de la concurrence à travers une cartographie détaillée de plus de 150 acteurs. Le rapport intègre également des prévisions sur le marché français des appareils de chauffage domestique jusqu’en 2026.


Pour des informations plus complètes sur cette analyse, vous pouvez télécharger le document de présentation qui se trouve à côté de la vidéo.


Publié le lundi 24 juin 2024 . 2 min. 47

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :