Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La crise a donné un second souffle aux marchés de la décoration selon la nouvelle édition de l’étude Xerfi Precepta sur ce domaine. Arts de la table et de la cuisine, objets de décoration, linge et textile maison, luminaires : tous les segments ont jusqu’ici profité du dynamisme de l’immobilier de logement et des projets d’aménagement intérieur des ménages.
Déjà très disputé, le marché français de la décoration attire de nouveaux entrants :


- D’abord les enseignes de bazar et les déstockeurs dont le succès repose sur les petits prix ;
- citons aussi les DNVB qui font bouger les lignes sur des niches de marché grâce au e-commerce et aux réseaux sociaux ;
- citons encore les plateformes d’articles d’occasion qui surfent sur la fibre responsable et la quête d’originalité des consommateurs.


On le comprend : les enseignes d’ameublement-décoration et de décoration sont de plus en plus bousculées sur un marché qui fourmille d’acteurs et où les positionnements sont de moins en moins différenciés. Dès lors, dans quelle mesure ce foisonnement d’offres nouvelles va-t-il remettre en cause les positions établies ? Le modèle de la marque-enseigne va-t-il continuer de perdre du terrain ? Et quelles sont les réelles perspectives du marché ? Pour répondre à ces questions, l’étude Xerfi Precepta a décrypté les stratégies des distributeurs d’articles de décoration. Six ont retenu l’attention de nos experts car elles ont des effets structurants sur le marché à long terme. C’est le cas… :


• … du déploiement des réseaux et la création de concepts de centre-ville à l’image d’Ikea et d’Alinéa qui misent sur les cœurs urbains.
• 2e axe stratégique : la poursuite de la digitalisation des activités, notamment le e-commerce, l’omnicanalité et le développement des places de marché comme Maisons du monde qui développe sa marketplace sélective.
• Mentionnons aussi l’extension des gammes de services avec par exemple le live shopping, le coaching déco, les ateliers ou encore la personnalisation.
• Les distributeurs tentent également d’intégrer à leur modèle d’affaires une offre de seconde main comme la Reboucle de La Redoute ou le Circular Hub d’Ikea.


D’autres leviers de croissance sont à retrouver dans cette nouvelle étude Xerfi Precepta sur le marché de la décoration à l’instar de la diversification des acteurs sur le marché B2B ou la montée en puissance des démarches durables.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :