Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les acteurs du désamiantage vont pleinement profiter de la reprise post-Covid-19 dans le BTP, notamment dans l’entretien-rénovation. La lutte contre l’étalement urbain offrira aussi de nouveaux gisements de croissance aux acteurs de cette filière, car elle favorise les opérations de démolition et de réhabilitation. En parallèle, le haut niveau de technicité exigé soutient à la fois l’activité en valeur et en volume en imposant de nombreux diagnostics, contrôles et inspections. Autre tendance favorable : celle des évolutions réglementaires qui encouragent notamment la réhabilitation énergétique des bâtiments, et qui généralisent progressivement les obligations relatives au repérage d’amiante. Au-delà des segments de l’entretien-rénovation des bâtiments et des opérations de déconstruction-démolition, la filière du désamiantage pourra s’appuyer d’ici 2023 sur le marché du démantèlement des sites industriels et des matériels de transport, ferroviaires et maritimes.


Mais la compétition pour l’obtention des chantiers s’annonce rude. La filière française du désamiantage rassemble désormais plus d’un millier d’acteurs aux profils très variés, intégrant parfois plusieurs maillons de la chaîne de valeur. Pour les acteurs rompus aux projets de réhabilitation complexes tels que les grands groupes d’ingénierie, de démolition ou les majors du BTP, le désamiantage représente une étape s’intégrant dans une gestion globale d’un projet plus large, en qualité de maître d’ouvrage ou d’assistant à maîtrise d’ouvrage. Ils font le plus souvent appel à des sous-traitants pour la réalisation des opérations qui ne relèvent pas de leur métier d’origine. Les grands groupes de diagnostic, eux, se muent en conseiller auprès de donneurs d’ordres. C’est le cas de Socotec qui propose à ses clients une offre d’accompagnement qui s’étend de l’avant-projet (diagnostics et repérages amiante) à la réception du chantier. Citons aussi les leaders des services environnementaux comme Suez, Veolia ou Séché Environnement qui se positionnent sur plusieurs maillons qui se diversifient au-delà du traitement des déchets amiantés avec des prestations de conseil autour des chantiers.


Pour tirer leur épingle du jeu, les acteurs de la filière devront se démarquer par la qualité et la sécurité de leurs offres tout en réduisant leurs coûts. Sur ce point, les solutions émergentes de traitements thermiques et physico-chimiques pourraient prochainement s’imposer comme une alternative économique crédible à l’enfouissement. Je pense par exemple au procédé de Valame, qui consiste à mélanger les déchets d’amiante à de l’acide chlorhydrique avant de les chauffer à près de 100°C. Cette solution permet de récupérer en fin de réaction de la silice amorphe qui peut alors être valorisée directement dans l’industrie. En parallèle, la robotisation croissante des chantiers et l’amélioration des matériels et outils pourraient aussi contribuer à réduire les coûts des chantiers et à limiter l’exposition des salariés. Enfin, la généralisation du BIM ou maquette numérique dans le diagnostic facilitera à terme la coordination de l’ensemble des acteurs sur les chantiers complexes en produisant des visuels en 3D capables de localiser précisément l’amiante dans les bâtiments… bref, pour simplifier et sécuriser les interventions de rénovation ultérieures par des tiers.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER