La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché de l’assurance...
https://player.vimeo.com/video/171411747?autoplay=1 Cathy-Alegria-Le-marche-de-l-assurance-automobile-5137.jpg
12/07/201603:13

L’assurance automobile est à l’aube d’une profonde mutation. Une mutation liée à l’essor des usages et des outils numériques, allant du covoiturage à l’autopartage en passant par la voiture connectée. C’est ce que soulignent les experts de Xerfi dans leur dernière étude sur le marché. Un marché dont l’activité est d’ailleurs en phase de ralentissement. Les cotisations en assurance automobile ont en effet progressé de 1,5% en 2015 alors qu’elles avaient progressé de 2% en 2014. Et cette tendance devrait se poursuivre à court terme pour une raison simple : les acteurs ont perdu le principal moteur de leur croissance, à savoir les revalorisations tarifaires. Il faut dire que la masse assurable ne progresse pratiquement plus. Surtout, les nouvelles solutions digitales pèsent fortement sur les prix. Prenez par exemple les offres « Pay how you drive » qui se développent : il s’agit là d’une tarification en fonction du comportement des conducteurs. Et si ces solutions limitent le phénomène de l’anti-sélection, elles permettaient jusqu’à présent aux assureurs de capter de la valeur grâce à l’asymétrie informationnelle.

 

Les assureurs vont devoir s’adapter d’autant plus vite que le digital exacerbe la concurrence. Le marché a notamment vu l’arrivée de spécialistes comme Direct Assurance ou Amaguiz, qui interviennent dans la vente en ligne de contrats. Ils se sont démarqués ces dernières années, grâce à leur compétitivité prix et à leur capacité d’innovation. L’intensification de la concurrence vient aussi de la percée des bancassureurs dans l’assurance automobile. Citons parmi ceux-ci Crédit Agricole Assurance ou encore le Groupe des Assurances du Crédit Mutuel. Tous ces acteurs viennent aujourd’hui remettre en cause la domination traditionnelle des grands acteurs historiques. Je pense là aux mutuelles d’assurance comme Covéa ou Macif, ou encore aux sociétés d’assurances comme Axa et Allianz.

 

Face à ces pressions concurrentielles, les compétiteurs cherchent à riposter. Pour cela, ils suivent trois principales voies de développement décryptées par les experts de Xerfi dans l’étude. Parmi celles-ci : on peut citer d’abord, l’exploitation des nouvelles opportunités liées au digital. Cela passe notamment par l’élaboration d’offres connectées, par la digitalisation des prestations d’assistance, mais aussi par des prises de participation ou des alliances commerciales avec des start-up spécialisées dans les nouveaux usages comme Blablacar ou Drivy. On peut citer ensuite : le positionnement de certains acteurs sur les nouveaux services de mobilité. Enfin, on peut évoquer l’enrichissement des offres, rendu possible grâce au développement de nouvelles prestations et d’options. Autant de pistes qui devraient permettre aux acteurs historiques d’accompagner la transformation du marché de l’assurance automobile.

 

Cathy Alegria, Le marché de l’assurance automobile , une vidéo Precepta Stratégiques


En savoir plus

Mots clés : Banque, finance, assurance

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier