La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché des compléments...
https://player.vimeo.com/video/317427805?autoplay=1 Cathy-Alegria-Le-marche-des-complements-alimentaires-a-l-horizon-2022-306345287.jpg
13/03/201903:06

Les compléments alimentaires conquièrent toujours plus le quotidien des Français. Les ventes ont ainsi augmenté de 4,5% en 2018 pour atteindre 1,9 Md€ selon l’étude Xerfi France. Depuis près d’une dizaine d’années, ce marché ne cesse de recruter de nouveaux consommateurs, soutenu par l’impact des messages bien-être/alimentation, la volonté croissante de la population à gérer activement sa santé et la multiplication d’innovations-produit et marketing des marques. Les Français s’orientent plutôt vers les compléments alimentaires ayant des effets sur leur santé comme le montrent les chiffres des ventes des produits dédiés au « stress/sommeil », à la « digestion » et aux « articulations ».


Attractif, ce marché attire de fait de nombreux acteurs. À tel point que la concurrence n’a jamais été aussi forte. Et elle est en passe d’atteindre un niveau inédit, en particulier sur le principal circuit de distribution, à savoir l’officine qui représente plus de la moitié des ventes. Citons d’abord les ambitions des fabricants, comme Ponroy ou Léa Nature, qui entendent bien s’imposer au-delà des seules GMS. À cela s’ajoute la multiplication des lancements de MDD par les groupements d’officines (comme Giphar ou Pharmactiv), le regain d’intérêt des groupes pharmaceutiques (à l’instar d’Ipsen ou Chiesi). Sans oublier l’entrée en lice de challengers aux stratégies de communication affutées. Mais cette effervescence n’est pas sans risque car la saturation du marché guette et les positions des acteurs historiques pourraient bien être remises en cause.


Au final, le paysage concurrentiel est appelé à se reconfigurer autour des laboratoires qui sauront allier stratégies marketing offensives et politiques actives d’innovation. Mais dans ce domaine d’activité, c’est la prime à la taille qui s’avère clairement déterminante et pousse les acteurs à en passer par la croissance externe. Ponroy Santé a ainsi fait l’acquisition du groupe ERSA et de Densmore. Nouvel entrant sur le marché, la holding TGH-Together a racheté coup sur coup le façonnier de compléments alimentaires Herbatech et le groupe Nature (à la tête des marques Phytofficine et Boutique Nature) pour bâtir un acteur intégré. En parallèle, les acteurs s’attachent à différencier leur offre, par exemple en surfant sur les tendances comme le bio et la phytothérapie. Vitarmonyl s’y est déjà mis, avec une gamme naturelle labellisée AB et végane. D’autres pistes sont exploitables, telles que la commercialisation de produits dédiés aux séniors, aux femmes ou aux enfants. Des leviers existent aussi du côté de la promotion et de la vente. Grâce au e-commerce, Fenioux, Fleurance Nature, Nutravalia et Herbalife ont contourné les problématiques de référencement auprès des pharmacies, des groupements et des grossistes. Autre point qui a son importance pour les laboratoires : le renforcement de la coopération avec les relais d’influence et de prescription ainsi que la communication média afin de séduire toujours davantage de Français…


En savoir plus

Mots clés : Santé : Services et industrieConsommationLaboratoire pharmaceutiqueCompléments alimentairesAlimentation

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier