La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché des instruments de...
https://player.vimeo.com/video/265553425?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-Le-marche-des-instruments-de-mesure-(metrologie)-7518.jpg
31/05/201803:15

Le marché des instruments de mesure est en pleine ébullition. Les nanomatériaux, les véhicules autonomes, l’usine 4.0 et les réseaux 5G font appel à des capteurs, appareils et systèmes de mesure toujours plus perfectionnés, voire inédits. Et l’essor de ces marchés entraîne dans leur sillage l’activité des professionnels de la mesure, qu’ils soient fabricants ou prestataires de services de métrologie. Leur chiffre d’affaires a ainsi progressé de 3% en 2017. Une croissance qui a également été soutenue par le redressement de l’industrie manufacturière. Si toutes les catégories d’instruments de mesure ont profité à plein de cet environnement porteur, les spécialistes des compteurs ont surperformé le marché grâce au plan de déploiement des compteurs Linky et Gazpar dans l’Hexagone.

 

D’ici 2020, les perspectives de croissance se maintiendront au beau fixe selon l’étude Xerfi France. À condition que les pressions concurrentielles déflationnistes ne se développent pas outre mesure. Car elles sont aujourd’hui bien réelles. Ces pressions proviennent d’abord des produits importés, notamment d’Asie. Elles viennent également des donneurs d’ordres qui négocient âprement les prix, aussi bien sur le segment des appareils faiblement innovants que sur celui des prestations de services. Au-delà de ça, le principal défi des acteurs de la métrologie consistera à terme à circonscrire la menace de nouveaux acteurs. Il ne faut pas en effet perdre de vue que la diffusion des objets connectés au sein des sites industriels ou des réseaux d’énergie, et plus globalement l’essor de l’industrie 4.0 et des smart grids, favorisent les fabricants de capteurs comme Bosch, Honeywell ou General Electric. Plus encore, le développement de la métrologie 4.0, vue comme la digitalisation des instruments de mesure, va accélérer le déclin de la partie « matérielle » de ces solutions et faire des logiciels et de la data des maillons stratégiques. Dans ce cas, les éditeurs de logiciels de métrologie risquent à terme de capter une part substantielle de la valeur…

 

Face à cela, les acteurs traditionnels de la métrologie activent différents leviers pour tenter de garder la main. D’abord, ils prennent eux aussi le virage du numérique en développant leurs propres solutions. Itron, Sagemcom et Diehl ont ainsi fortement axé leur développement sur les nouveaux compteurs intelligents pour remporter les appels d’offres lancés par Enedis, l’acteur chargé du réseau de distribution d’électricité en France. Les fabricants travaillent également à proposer des instruments plus fiables avec des prises de mesure simples et rapides. L’internationalisation apparaît également comme un axe de développement important. De nombreux opérateurs s’efforcent aussi de diversifier leurs débouchés. Certains se positionnent ainsi sur des créneaux à fort potentiel comme la fabrication additive et les nanomatériaux dans l’industrie et la santé, marchés qui nécessitent des systèmes de mesure inédits et qui ouvrent de réelles perspectives de croissance aux acteurs.


Mots clés : IndustrieNumériqueMarché instruments de mesuremétrologieUsine 4.0

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier