Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Le marché des services funéraires sous pressions tarifaires

Publié le mardi 20 septembre 2022 . 2 min. 15

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La rentabilité des pompes funèbres a atteint un niveau record ces dernières années selon la nouvelle étude Xerfi Precepta. Des performances qui n’ont pas échappé aux investisseurs comme en témoignent les entrées de Latour Capital ou de Altur Investissement dans le capital de leaders de la profession.


Pour autant, les acteurs du funéraire vont devoir ajuster leurs stratégies face à une double menace :


• D’un côté, leur activité va immanquablement marquer le pas après le pic de mortalité enregistré pendant l’épidémie, ce qui va peser sur les performances de leur modèle à coûts fixes.


• De l’autre, l’essor de l’assurance obsèques et l’utilisation croissante des comparateurs de prix risquent de remettre en cause leurs revalorisations tarifaires à répétition. D’autant que des coopératives funéraires se multiplient avec pour objectif d’alléger la facture des familles endeuillées.


Dans ce contexte, et alors que la percée de la crémation redéfinit durablement le métier des acteurs funéraires, comment évolueront leur activité et leurs marges à l’horizon 2024 ? Et quelles sont les stratégies privilégiées par les réseaux ? Les experts de Xerfi ont analysé à ce titre les 4 grands axes stratégiques employés par les poids lourds de la profession :


• Citons d’abord l’extension géographique des réseaux par exemple via la franchise ou via des rapprochements.


• 2e axe : la diversification dans l’exploitation de crématoriums, à la fois des leaders comme OGF, n°1 en France sur ce segment, et des acteurs de taille intermédiaire. Cette diversification passe parfois par des rapprochements à l’instar du Groupe SAFE et FUNECAP pour intégrer l’exploitation de sites crématoires.


• Autre axe : le développement digital par l’enrichissement des fonctionnalités des sites internet, la digitalisation des agences, le recours au web marketing ou encore le développement d’une offre e-obsèques.


D’autres axes de développement sont à retrouver dans cette nouvelle étude Xerfi Precepta à l’instar de la diversification dans les services funéraires animaliers ou l’organisation de funérailles écologiques.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :