La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché du traitement de...
https://player.vimeo.com/video/317428693?autoplay=1 Cathy-Alegria-Le-marche-du-traitement-de-l-air-a-l-horizon-2021-306345290.jpg
03/04/201902:55

Tout semble porter le marché du traitement de l’air. Des bassins industriels aux salles de classe, la qualité de l’air est l’objet de réglementations toujours plus nombreuses et strictes. Une bonne nouvelle pour les industriels qui peuvent par ailleurs compter sur des besoins d’appareils toujours plus sophistiqués pour équiper les bâtiments à énergie positive, les data centers ou encore les salles blanches. Toutefois, même s’ils sont conscients des enjeux liés à la pollution de l’air, les entreprises comme les ménages sont souvent peu enclins à prendre en charge les coûts liés à l’acquisition et à l’entretien des équipements de traitement de l’air et des fumées. En d’autres termes, les solutions de traitement restent essentiellement perçues comme des facteurs de coûts, et non comme des sources de valeur selon l’étude Xerfi France.


Très fragmenté, le marché français du traitement de l’air et des fumées compte une multitude d’acteurs au profil très varié. Tandis que certains sont spécialisés dans ce domaine, d’autres sont intégrés au sein de groupes diversifiés comme des équipementiers automobiles ou des acteurs de la climatisation. Et tous se livrent, sur leurs segments respectifs, une âpre concurrence. Solutions substituables, présence de nombreux concurrents, coûts fixes importants, leaders mondiaux engagés dans des stratégies de volume… Autant de facteurs qui créent une intense rivalité concurrentielle. Ce contexte pèse sur les prix et oblige en retour les fabricants à engager une politique de réduction des coûts par la réalisation d’économies d’échelle. Ils se voient alors contraints de se lancer dans une course à la taille, souvent par croissance externe, pour gagner des parts de marché et accroître leur compétitivité.


Au-delà de cette course à la taille et aux efforts pour améliorer leur compétitivité-prix, les industriels du marché du traitement de l’air travaillent à améliorer la valeur perçue de leurs solutions pour susciter la préférence des clients. Ils misent donc fortement sur l’innovation, comme Aldes qui tente de tirer parti de l’internet des objets pour faciliter l’usage de ses appareils. D’importants efforts sont également mis en œuvre pour améliorer la performance énergétique des équipements, voire pour récupérer l’énergie contenue dans l’air et les fumées traitées et ainsi mieux démontrer l’intérêt de leurs solutions auprès des ménages et des entreprises. Les fabricants s’appuient par ailleurs sur des labels ou des certifications comme Eurovent. Ils tentent parallèlement de nouer des liens plus étroits avec des prescripteurs, c’est-à-dire les installateurs ou les maîtres d’œuvre, comme l’illustre le partenariat entre Aldes et la CAPEB. Enfin, la plupart des opérateurs essaient de trouver de nouveaux relais de croissance à l’international en s’implantant dans des pays confrontés à d’importants problèmes de pollutions atmosphériques, comme en Chine, en Inde ou au Moyen-Orient.


En savoir plus

Mots clés : Energie / EnvironnementIndustrieInnovationPollutionQualité de l'airTraitement de l'air

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier