La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les plateformes de freelances...
https://player.vimeo.com/video/325156786?autoplay=1 Cathy-Alegria-Les-plateformes-de-freelances-et-de-jobbing-306345437.jpg
08/04/201903:42

Symptôme s’il en est des transformations en cours du monde du travail, les plateformes de freelances, jobbing et de crowdworking foisonnent sur le web selon la dernière étude Xerfi France. Je veux bien sûr parler de tous ces modèles d’affaires qui se nourrissent de la résurgence du travail indépendant, de l’essor des petits boulots et de la recherche de flexibilité par les entreprises, sur fond de tertiarisation et de digitalisation de l’économie. Sur le même principe que les plateformes de services de type Uber, ces plateformes automatisent la mise en relation entre offreurs et demandeurs de travail. Preuve de l’effervescence en cours, les levées de fonds se succèdent pour les jeunes pousses tricolores, à l’image de Crème de la crème, Comet, Malt ou NeedHelp. En revanche, le périmètre encore mal défini du marché du travail à la demande et la diversité des modèles d’affaires rendent toute estimation hasardeuse. On peut toutefois avancer qu’en France, l’emploi indépendant au sens large a de nouveau dépassé 10% de la population active et que les freelances qualifiés, eux, seraient plus de 830 000. À l’échelle du pays, le freelancing reste donc un épiphénomène sur le marché du travail. Si une remise en cause du salariat au profit du travail indépendant paraît donc aujourd’hui très exagérée, le freelancing et les petits boulots risquent néanmoins de prendre de l’ampleur entre la numérisation croissante de l’économie, la propagation du modèle des plateformes et la déstructuration des parcours professionnels.


Dès lors, les perspectives de développement des plateformes de travail semblent prometteuses, à condition de lever de puissants freins. Les plateformes doivent d’abord consolider leur modèle pour atteindre l’équilibre et ainsi éviter les défaillances. On se souvient de Stootie, placée en redressement judiciaire avant d’être reprise par Cdiscount. Par ailleurs, la conquête et la fidélisation de l’audience sont de plus en plus difficiles à l’heure du durcissement de la concurrence. Sans oublier les risques juridiques et sociaux. Pourtant des réponses existent. Des actions de communication et de campagnes publicitaires sont une première voie à explorer. Autre piste : l’enrichissement de l’offre de services complémentaires pour construire un écosystème spécifique, grâce aux assurances, mutuelles ou garanties logement à destination des utilisateurs. Des plateformes adoptent aussi un modèle de revenus différent, comme le « freemium » qui consiste à proposer des services gratuits et d’autres payants par abonnement. D’autres plateformes choisissent de se différencier en se positionnant sur une audience spécifique. Enfin, plusieurs sont partis à la conquête des marchés européens, comme Malt ou Comet.


On le voit, les plateformes de travail tentent de fortifier leur modèle. Mais le pouvoir des effets de réseau et l’impératif de rentabilité vont sans doute redessiner cet univers. Déjà, plusieurs leaders du portage salarial ont créé leur plateforme, tout comme les leaders du travail temporaire. Les spécialistes des job boards et des annonces classées, eux, pourraient faire figure de candidats potentiels au rachat ou à la création de plateformes, tout comme les réseaux sociaux professionnels et personnels. Les e-commerçants et enseignes de bricolage, pour leur part, s’intéressent aussi de près à certaines typologies de plateformes de jobbing pour compléter leur offre. Bref, le paysage concurrentiel se structure à vitesse grand V et majoritairement sous l’influence d’acteurs exogènes à l’univers des plateformes.


En savoir plus

Mots clés : Mutation digitaleDigitalEmploiTravail Plate-formeServiceFreelanceTravailleurs indépendantsJobbing

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier