La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les produits pour allergiques...
https://player.vimeo.com/video/226153497?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-Les-produits-pour-allergiques-et-intolerants-alimentaires-6552.jpg
05/09/201702:54

Le marché des produits pour allergiques et intolérants alimentaires a la cote. Avec des ventes en forte croissance en grandes surfaces alimentaires et circuits spécialisés, il pesait déjà près de 900 millions d’euros en 2016. Et il devrait encore afficher une insolente vitalité en 2017 et 2018 selon la nouvelle étude de Xerfi France. Ce dynamisme s’explique par trois grands moteurs : la multiplication des points de vente, une demande bien orientée avec l’explosion du nombre de consommateurs « non contraints » (c’est-à-dire les « suiveurs de mode ») et, enfin, celle des références disponibles. En toute logique, les géants de l’agroalimentaire se sont engouffrés dans la brèche pour avoir leur part du gâteau du marché des produits sans gluten et sans lactose.

 

Mais si ces produits ont trouvé leur place dans les rayons des GSA, les risques de « bulle » et de saturation de l’offre sont réels. En attendant, c’est la guerre des parts de marché. Alors, c’est vrai, les acteurs historiques ont une forte légitimité, aussi bien les spécialistes, comme Dr Schär, que les multispécialistes comme Nutrition & Santé. Ils se heurtent toutefois à la concurrence croissante des marques de distributeurs et celle des géants de l’agroalimentaire, par exemple Barilla ou Nestlé. La part de marché des premières devrait même progresser à l’avenir grâce à l’attractivité des MDD en termes de prix et de capacité à innover. Système-U et Lidl ont ainsi chacun lancé leur bière sans gluten. Une chose est sûre : les grandes enseignes ont les moyens de s’imposer. Déjà, elles marchent sur les plates-bandes des circuits spécialisés en se fournissant chez les mêmes producteurs. Les fabricants, eux, cherchent à réitérer le coup de force de Barilla, qui s’est imposé en seulement six mois sur le segment des pâtes sans gluten.

 

Le développement futur de tous ces acteurs passe par l’élargissement maximal de la base de consommateurs au-delà des seules personnes intolérantes. N’oublions pas en effet qu’il s’agit d’un marché d’offre. Autres axes : la multiplication des références ou encore la diversification de l’offre vers des nouveaux segments porteurs mais peu exploités, je pense par exemple aux plats préparés ou aux produits de snacking. Citons également l’accumulation des labels sur les produits (type sans gluten, végan ou bio). Ce levier de croissance a clairement le vent en poupe ces derniers mois, favorisée par l’entrée sur le marché des multispécialistes et des grands groupes de l’alimentaire. Le multispécialiste Bjorg - Bonneterre et compagnie a ainsi lancé en avril une large gamme de produits bio et sans gluten. Sauf que cette stratégie de pluri-labellisation entretient la confusion entre les produits sains et les produits pour allergiques et intolérants alimentaires, au risque parfois de décrédibiliser l’offre…

 

Cathy Alegria, Les produits pour allergiques et intolérants alimentaires, une vidéo Xerfi Canal Economie.


En savoir plus

Mots clés : IAAIntolérances alimentaires

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier