La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les sites de rencontre en...
https://player.vimeo.com/video/162046678?autoplay=1 Cathy-Alegria-Les-sites-de-rencontre-en-ligne-4829.jpg
18/04/201603:06

Grâce à l’amélioration de leur image et à la multiplication des sites spécialisés, les services de rencontre en ligne se démocratisent. La preuve : en 2006, 10% des célibataires étaient inscrits sur l’un de ces services. Cette part est passée à 40% en 2015 . Et on voit bien à la lecture de ce chiffre de 40% qu’il existe encore un potentiel de croissance. Toutefois ce marché devrait ralentir pour plusieurs raisons. On peut citer, entre autres, la part incompressible de célibataires réticents à l’utilisation des services en ligne. La chute du taux d’utilisation d’internet à partir de 75 ans alors que les seniors représentent un véritable réservoir de croissance.  La stabilisation démographique des 18-34 ans, qui reste la classe d’âge la plus active.  Ou encore la concurrence des services de rencontre amicale et d’organisation d’activités entre célibataires.

 

Alors comment va évoluer le paysage concurrentiel dans ce contexte de ralentissement ? Eh bien les experts de Xerfi estiment que les leaders comme Meetic, Badoo ou AdopteUnMec, parviendront encore à tirer leur épingle du jeu à moyen terme. Ils vont notamment profiter du fait que peu d’acteurs parviennent à s’imposer parmi les derniers arrivés, faute de concept vraiment différenciant. Par ailleurs, les plateformes de moindre envergure vont perdre du terrain, ce qui va contribuer à augmenter la concentration du marché. Toutefois, de nouveaux leaders devraient émerger du côté des éditeurs d’applications de rencontre en ligne. Aujourd’hui, Tinder et Happn font la course en tête avec plusieurs millions d’utilisateurs et font partie des 10 applications qui ont généré le plus de chiffre d’affaires en France en 2015 (si l’on met à part les jeux). Mais si elles veulent accélérer leur développement, elles vont encore devoir répondre à plusieurs défis. Je pense là notamment à l’élimination des nombreux faux profils féminins qui dégradent la qualité du service.

 

Dans cette étude, les experts de Xerfi ont choisi de décrypter les principaux axes de développement des éditeurs. Citons d’abord parmi ceux-ci les efforts en matière de communication pour améliorer encore la perception de leur service.  Des efforts complétés par un renforcement de leur présence sur les réseaux sociaux. Citons aussi les opérations de croissance externe pour accroitre leur audience, ou encore l’évolution des modèles économiques pour trouver de nouvelles sources de revenus à l’heure où le freemium s’impose. Enfin, citons l’optimisation de l’expérience utilisateur via le lancement d’applications, le développement de nouvelles fonctionnalités ou encore l’accompagnement des utilisateurs. L’objectif sera là de faire émerger une offre réellement différenciante pour faire face à la concentration du marché.

 

Cathy Alegria, Les sites de rencontre en ligne, une vidéo Xerfi Canal TV


Mots clés : Economie numériqueServices aux entreprisesServices aux particuliersServices

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier