La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le chauffage au bois
https://player.vimeo.com/video/190268841?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-Le-chauffage-au-bois-5593.jpg
05/12/201603:26

Le marché des cheminées, chaudières et autres poêles va monter en puissance d’ici 2020. Tel est le principal enseignement de la dernière étude Xerfi sur le marché du chauffage au bois. Toutes les conditions semblent en effet réunies : image positive auprès du grand public, modes de chauffage durables et attractifs face au retour à la hausse du cours du gaz ou encore renforcement des dispositifs publics de soutien. Dans ces conditions, les experts de Xerfi anticipent des perspectives d’activité très positives pour les acteurs de la filière d’ici 2020, en particulier pour les producteurs de combustibles bois et, dans une moindre mesure, pour les revendeurs d’équipements et pour les fabricants d’appareils. Mais ces solides fondamentaux et l’évolution favorable du rapport de forces avec les énergies conventionnelles ne doivent pas masquer les difficultés rencontrées par la filière ces trois dernières années, telles que des conditions climatiques peu porteuses ou encore l’intensification de la concurrence.

 

Le contexte concurrentiel s’est en effet dégradé, selon notre analyse. Et les pressions vont perdurer pour plusieurs raisons. D’abord, les grandes surfaces de bricolage et les grossistes multimarques gagnent du terrain. De quoi mettre à mal la valorisation de l’expertise des installateurs professionnels mais aussi niveler les tarifs par le bas. Ensuite, la menace des appareils de marques étrangères est à prendre au sérieux puisque déjà en 2015 plus de 40% des appareils à bois vendus en France étaient importés. La filière va également devoir composer avec de nouveaux acteurs, notamment des fournisseurs d’énergie, sur le segment des pellets. Enfin, la concurrence intra-sectorielle va monter d’un cran. Après le récent trou d’air, de nombreux spécialistes du chauffage au bois chercheront à consolider leurs positions dans un secteur très atomisé. Fabricants et distributeurs vont donc se livrer à une guerre des prix pour conserver ou regagner des parts de marché.

 

Pour relever les défis de demain, les acteurs tricolores du chauffage au bois vont devoir réviser en profondeur leur positionnement et leur modèle économique. Pour ce faire, plusieurs leviers peuvent être actionnés. Parmi eux, citons le développement d’appareils innovants et plus performants en termes de rendements énergétiques. La digitalisation est également une piste à creuser. En effet, les outils digitaux de devis en ligne et de mise en contact avec des revendeurs-installateurs sont aujourd’hui trop peu favorisés alors qu’ils peuvent déclencher l’acte d’achat. Enfin, la diversification est une autre voie possible pour adapter le modèle des acteurs du chauffage au bois. Les progrès technologiques, notamment en matière de cogénération, ont ouvert de nouvelles opportunités. C’est l’exemple des chaudières à bois couplées à un chauffe-eau solaire ou avec un moteur électrique. Bien sûr, d’autres leviers peuvent être actionnés comme une meilleure intégration de la filière granulés ou le déploiement à l’international.

 

Cathy Alegria, Le chauffage au bois, une vidéo Xerfi Canal TV.


En savoir plus

Mots clés : Energie / Environnement

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier