Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Livret A : un nouveau plafond pas si populaire

Publié le mardi 25 septembre 2012 . 3 min. 20

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Canal présente l'analyse de Jean-Baptiste Bellon, directeur de Trapeza et conseiller auprès de Xerfi

C’était une promesse de campagne, il faut la tenir. Le plan A pour le Livret A c’est donc le doublement du plafond et aussi pour faire bonne mesure celui du LDD  -les anciens Codevi – de 6 000€ à 12 000€. Cela  semble une mesure juste et utile en faveur de l’épargne populaire et comme d’habitude les banquiers sont contre. Est-ce que cela fait une bonne mesure parce que les banquiers sont contre, ce n’est pas si sûr.
Les mesures annoncées actent le doublement du plafond du LDD  à 6000€ et  un +50% pour le Livret A à 23 000€. L’objectif n°1 c’est d’aider le financement du logement social, de permettre + de volume (près de 700 000 logements en 5 ans) et de loger des ménages qui ont peu de ressources (on ne dit pas pauvres) en faisant des logements supers sociaux (20% du total). L’objectif n° 2 qui passe par les LDD c’est d’aider (c’est l’origine du nom ?) les PME.  
Les banques ont protesté c’est du déplacement de l’épargne, de la cannibalisation du cannibalisme (rassurez-vous financier seulement), cela va entraîner des manques à gagner et surtout cela va mettre à mal l’équilibre des bilans des banques à un moment où les règles du jeu (Bâle 3) demandent aux banques d’avoir plus de ressources pour un même montant de crédit, et surtout des ressources longues, idéalement de l’épargne des ménages. Là c’est perdu, les dépôts repartent à la CDC et une banque comme le Crédit Agricole estime que cela la privera de 3Mds€ rapidement. Pour le manque à gagner les estimations sont plus modestes, le cabinet R Berger a publié une estimation de l’ordre de 500M€.
Quand on regarde d’un tout petit peu plus près cette mesure on s’aperçoit que si tout le monde a un Livret A ou presque (il y en a 62M), seule une petite minorité est déjà au plafond. Il y a 5M de Livret A et 6M de LDD au maxi, ce qui représente 130Mds€, est-ce une mesure qui s’adresse aux classes défavorisées ou à la classe moyenne plus ?
Le bilan économique sera d’abord fait au niveau de l’emploi des fonds, c'est-à-dire de l’investissement et ce sera positif après tout cela ne va coûter que 500M€ aux banques et aussi probablement 500M€ à l’Etat car favoriser les livrets sans impôts comme leur nom l’indique cela veut aussi dire moins d’impôts. Par contre du côté de l’épargne le bilan sera négatif s’il n’y a pas un plan B. En effet s’il est bon de protéger l’épargne populaire, c’est d’abord en assurant que la rémunération fixe est supérieure à l’inflation, ce n‘est le cas que depuis une petite dizaine d’année. Mais aller au-delà c’est décourager la prise de risque. Un plan B cela voudrait dire par exemple de modifier la rémunération du LDD, c’est bien d’attirer des fonds vers les entreprises, c’est mieux de faire participer les épargnants aux réussites des entreprises, le taux du LDD devrait être décomposé entre un taux plancher, plus faible que celui du Livret A et un taux variable qui tient compte de la rentabilité économique des investissements dirigés vers les PME.
Au moment où l'on se soucie de l'épargne et de l'investissement à long terme il faut se rappeler que le livret A n'est qu'une épargne de précaution.

Jean-Baptiste Bellon, Livret A : un nouveau plafond pas si populaire, une vidéo Xerfi Canal


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER