La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les marchés de...
https://player.vimeo.com/video/245201491?autoplay=1 Jeremy-Robiolle-JRO-Les-marches-de-l-eclairage-6995.jpg
18/01/201802:48

Selon la dernière étude Xerfi France, les marchés de l’éclairage profiteront d’un alignement des astres d’ici 2019. D’abord, le dynamisme du bâtiment tirera le marché des solutions d’éclairage pour les professionnels. Ensuite, le lancement des grands chantiers et la croissance des travaux publics soutiendront le marché de l’éclairage urbain. Enfin, la hausse de production automobile en France et en Europe portera la fabrication des systèmes d’éclairage pour les véhicules de transport. Dans le même temps, l’éclairage est à son tour frappé par la révolution numérique. A la fois connectées, hybrides et intelligentes, les nouvelles générations de luminaires sont désormais pilotables à partir d’applications numériques. C’est ainsi que le smart lighting risque bel et bien de bouleverser la chaîne de valeur, en opérant un transfert du hardware vers le software.

 

Cette vague de transformation digitale pourrait par conséquent bousculer le jeu concurrentiel. Déjà, la production de lampes LED est largement dominée par les fabricants asiatiques. Ce qui a entraîné une vaste restructuration du tissu industriel en France. Demain, avec le smart lighting, ce sont les éditeurs d’applications de contrôle-commande qui capteront une part croissante de la valeur ajoutée des solutions d’éclairage, au détriment des fabricants et concepteurs de solutions. Les activités historiques d’installation, de gestion et de maintenance entameront, elles, un processus de commoditization. A l’inverse, les activités de conseil et d’audit prendront de l’ampleur. Les entreprises seront en effet très demandeuses d’accompagnement pour tirer parti de la transformation digitale de l’éclairage.

 

Dans ce nouveau contexte, les acteurs ont engagé un repositionnement stratégique de leurs activités. C’est le cas des leaders mondiaux Osram et Philips Lighting. Du côté des acteurs tricolores, le chemin est plus étroit. La plupart se focalise sur le marché des bâtiments professionnels, voire l’éclairage urbain. Ils font aussi valoir leur proximité avec le client final. Sauf que ce repositionnement sur les activités d’assistance à maîtrise d’ouvrage bousculent d’autres acteurs comme les bureaux d’études et d’ingénierie. En revanche, plusieurs jeunes pousses françaises ont pu tirer parti de la révolution des LED. Reste à savoir qui profitera de la troisième révolution de l’éclairage : le LiFi, qui permet de transmettre de l’information à partir d’une lampe LED sans abonnement télécom. Une technologie en grande partie inventée par des équipes de recherche françaises et développée par des start-up tricolores.

 

Jérémy Robiolle, Les marchés de l’éclairage, une vidéo Xerfi Canal Economie.


Mots clés : IndustrieEclairage

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier