La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les plateformes et réseaux...
https://player.vimeo.com/video/311902754?autoplay=1 Jeremy-Robiolle-Les-plateformes-et-reseaux-d-intermediation-en-travaux-a-l-horizon-2020-306345177.jpg
26/02/201902:59

L’intermédiation en travaux est encore en phase de décollage. Mais les signes d’une dynamique positive ne manquent pas. Citons l’intérêt de groupes d’horizons divers, la hausse des levées de fonds ou encore le succès de la fusion de HomeAdvisor et d’Angie’s List aux Etats-Unis. Et l’essor de ces plateformes va se poursuivre d’ici 2020 selon l’étude Xerfi France. Le marché bénéficie en effet de solides fondamentaux à commencer par le besoin de prescription où l’asymétrie d’informations entre clients et professionnels domine. Sans oublier l’impact sur le marché de l’accession à la propriété des digital natives, l’absence de structuration du secteur de l’artisanat et surtout le potentiel de croissance considérable à conquérir. Les dépenses en entretien-rénovation des propriétaires occupants et des bailleurs privés dépassent en effet les 40 milliards d’euros. De quoi aiguiser les appétits.
 
Parmi les plateformes, deux grands modèles coexistent. D’un côté, des fournisseurs de contacts qualifiés qui forment le « canal historique » de la profession. Ils se présentent comme un outil commercial complémentaire pour les artisans et ils ont plutôt opté pour une stratégie de volume. De l’autre, les acteurs au positionnement plus global. Ils veulent accompagner les ménages tout en développant des offres pour les artisans. Ils cherchent aussi à nouer des partenariats. Plus complexe, le modèle de ces acteurs tournés vers les particuliers est aussi potentiellement davantage créateur de valeur. Quel que soit leur positionnement, toutes ces plateformes entendent s’imposer comme des références. Pour cela, elles activent différents leviers. Certaines, comme Travauxlib, étoffent leurs services aux professionnels. D’autres, à l’image d’Izigloo, se positionnent comme des partenaires de long terme des ménages. D’autres enfin, tels que Hellocasa, multiplient les partenariats avec des enseignes de distribution. 
 
Ces plateformes d’intermédiation voient aujourd’hui débarquer sur leur créneau des acteurs d’envergure, par croissance interne ou externe. Ces groupes sont issus de l’assistance, de la distribution de bricolage, de la fourniture d’énergie ou encore de l’édition de sites professionnels sur le bâtiment. De nouveaux entrants pointent aussi leur nez. Il s’agit entre autres des spécialistes de la domotique, de marketplaces comme Amazon ou encore de sites d’annonces tels que Leboncoin. Des acteurs pour lesquels les services d’intermédiation en travaux présentent de fortes complémentarités avec leur activité de base. Bien entendu, cette offensive des grands groupes ne manquera pas de remodeler en profondeur le paysage concurrentiel des plateformes d’intermédiation mais aussi et surtout les modèles d’affaires.


En savoir plus

Mots clés : Mutation digitaleBâtiment / ConstructionMénagesTravauxIntermédiationArtisans

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier