La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE 3 voeux 2013 L'industrie mondiale de la...
https://player.vimeo.com/video/252707183?autoplay=1 Kathryn-McFarland-KMC-L-industrie-mondiale-de-la-construction-navale-7180.jpg
12/03/201804:03

Selon la dernière étude de Xerfi Global, l’industrie mondiale de la construction navale est dominée par les constructeurs asiatiques. Des constructeurs qui bénéficient souvent d’un important soutien étatique. C’est particulièrement vrai pour les acteurs coréens tels Hyundai Heavy Industries, Daewoo ou encore Samsung Heavy Industries, lesquels ont bâti leur succès sur quelques segments comme les transporteurs de GNL, les plateformes offshore ou les très grands porte-conteneurs. Les opérateurs japonais, eux, se positionnent majoritairement sur les navires haut de gamme à l’instar de Mitsubishi Heavy Industries. Les constructeurs chinois, pour leur part, se sont fait une place dans le secteur grâce à leurs navires standardisés à bas prix. Quant aux constructeurs européens, seul l’italien Fincantieri figure parmi les leaders mondiaux. Des constructeurs qui ont tendance à se focaliser sur des segments de niche comme les navires de croisière, les yachts ou les navires militaires.


Cela étant, la construction navale a longtemps été dans le marasme. La marge nette moyenne des principaux opérateurs atteignait ainsi à peine 3% en 2012, avant de plonger dans le rouge en passant sous la barre de -3% en 2015, pour revenir en 2016 à -1% grâce aux efforts de restructuration et de réduction des coûts. A l’origine de cette chute des marges : une forte contraction de la demande. Alors que 87% des chantiers navals recevaient au moins une nouvelle commande par an entre 2005 et 2008, cette part est tombée à 49% entre 2009 et 2015, puis à 28% en 2016. Plusieurs facteurs ont contribué à cette situation délicate :


• Premièrement, un niveau de production très élevé durant les années de forte demande qui a contribué à la saturation du marché.
• Deuxièmement, une faible croissance économique mondiale, qui a gelé une partie des investissements dans de nouveaux navires.
• Troisièmement, la chute des cours du pétrole, qui a provoqué l’annulation des commandes de transporteurs pétroliers, GNL et de plateformes offshore, segments parmi les plus rentables et dynamiques.
• Quatrièmement, une baisse des budgets de la Défense dans de nombreux pays, réduisant la demande de navires militaires.
• Enfin, les difficultés générales à obtenir des financements a un peu plus pesé sur l’investissement.


Vous l’aurez deviné, les chantiers navals ont dû composer avec des stocks excédentaires, d’importantes surcapacités de production et des coûts fixes élevés. Plusieurs décisions stratégiques ont ainsi été prises par les constructeurs. D’abord, ils restructurent leurs activités afin de réduire les capacités et les effectifs tout en se séparant d’actifs non-stratégiques. Ensuite, la production est relocalisée vers des pays à faibles coûts de main-d’œuvre, tout en se recentrant sur la fabrication à petite échelle – voire unitaire – de navires à forte valeur ajoutée. Autre levier : l’innovation, pour accroître l’efficacité énergétique des navires. En parallèle, les constructeurs visent à réduire leur exposition au segment pétrolier et gazier extracôtier, toujours en difficulté, afin de se recentrer sur les marchés à forte croissance que sont l’éolien offshore, les navires de croisières ou les navires propulsés au GNL. Autant d’efforts qui sont de bon augure pour les perspectives de l’industrie mondiale de la construction navale à moyen terme.
 


En savoir plus

Mots clés : Industrie

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier