La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Global L’industrie mondiale de la...
https://player.vimeo.com/video/300250874?autoplay=1 Kathryn-McFarland-KMC-L-industrie-mondiale-de-la-logistique-8205.jpg
12/11/201803:58

L’industrie mondiale de la logistique évolue à deux vitesses selon la nouvelle étude réalisée par XERFI GLOBAL. D’une part, le marché du transport transfrontalier affronte des vents contraires. Malgré une reprise modérée du commerce mondial en 2017, ce dernier reste léthargique. En cause : le raccourcissement des chaînes de valeur mondiales, le coup de frein à la libéralisation des échanges, la montée du protectionnisme, ainsi que la baisse des échanges avec la Chine, épicentre du commerce mondiale. Ce ralentissement est particulièrement néfaste pour le fret maritime et aérien puisque la chute de la demande a provoqué des surcapacités qui pèsent sur les tarifs de fret et au final sur la rentabilité des groupes de logistique. Si le transport transfrontalier est en difficulté, la demande ne cesse de croître pour les services de logistiques plus spécialisées et à forte valeur ajoutée dans le secteur florissant du commerce en ligne ainsi que dans des secteurs de niche aux chaînes logistiques de plus en plus complexes, comme la santé.

 
Le lien entre commerce en ligne et logistique est particulièrement intéressant. Ces deux domaines partagent de fait une relation symbiotique : sans logistique sophistiquée et performantes pour satisfaire les besoins des vendeurs et de leurs clients, l’essor du commerce en ligne serait tout simplement impossible. Dans le même temps, l’essor du e-commerce est devenu l’un des principaux moteurs de la demande et d’innovation pour le secteur de la logistique qu’aucun acteur ne peut ignorer.

 
Cette dépendance mutuelle pose d’importants défis aux logisticiens. Les e-commerçants affrontant une vive concurrence, un service de livraison efficient et à forte valeur ajoutée devient un argument de vente sérieux pour les distributeurs, d’autant que les clients se montrent de plus en plus exigeants sur ce point. Un service de livraison rapide, simple et bon marché est désormais la norme. Par conséquent, les attentes des distributeurs et des clients finaux en matière de coûts et de performance de la livraison sont fortes, faisant de la logistique l’élément-clé de l’expérience d’achat. Par ailleurs, la e-logistique, comme on l’appelle aussi, concerne souvent l’acheminement de petits lots voire de lots uniques, exigeant une intégration efficace entre grands centres de distribution et petits entrepôts locaux. Elle implique en outre la gestion des retours, en forte croissance, et donc le besoin de services de logistique inverse et de centres de traitement des retours efficaces. Par conséquent, d’importants investissements sont nécessaires alors que les économies d’échelles s’amenuisent avec cette parcellisation de la logistique. Tout cela se traduit in fine par de faibles marges pour les entreprises de logistique.

 
La rentabilité du secteur s’est malgré tout améliorée en 2017, atteignant un taux moyen de 7,2% pour l’ensemble du secteur, contre 6,8% en 2016. Cette amélioration est liée à plusieurs facteurs. Citons les gains de productivité suite à la digitalisation des process. La réduction des coûts. Le positionnement sur des activités à plus forte valeur ajoutée. Et enfin le redressement du commerce mondial en 2017.

 
Dans ce contexte, les logisticiens continueront donc d’optimiser leur portefeuille d’activités tout en renforçant leur expertise – notamment par le biais de la croissance externe – afin de se positionner davantage sur des services à plus forte valeur ajoutée et plus rentables. Ils renforceront par ailleurs leurs capacités d’innovation grâce aux opportunités offertes par les technologies dans les domaines de l’Internet des objets ou de la blockchain. Ils visent par-là à accroître leur efficience et leurs marges mais aussi à mieux se différencier de la concurrence.


En savoir plus

Mots clés : Economie mondialeServices aux entreprisesDistributionTechnologieLogistiqueCommerce internationalCommerce électronique

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier