La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché des pompes à...
https://player.vimeo.com/video/286309824?autoplay=1 Philippe-Gattet-PGA-Le-marche-des-pompes-a-chaleur-a-l-horizon-2021-7900.jpg
02/10/201803:10

C’est peu connu : la France s’impose comme la plaque tournante des pompes à chaleur au niveau international. Totalisant près de 30% des exportations mondiales, le pays creuse même l’écart face à l’Allemagne et la Chine selon l’étude Xerfi France. Outre les efforts de compétitivité et de flexibilisation de l’offre, les usines tricolores peuvent compter sur des marques reconnues et sur une maîtrise totale de la chaîne de valeur, de la production des fluides à la fabrication de pièces de rechange. Quant au marché national, il se porte bien, avec une hausse des ventes de plus de 50% entre 2012 et 2017. Une croissance largement impulsée par la hausse des dépenses des ménages en rénovation énergétique et des aides financières importantes à l’instar du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 

L’industrie des pompes à chaleur se trouve néanmoins dans une phase charnière de son évolution. Trois grands défis se posent aux entreprises. Elles doivent d’abord réussir une importante transition numérique face à des utilisateurs connectés et à l’essor de l’Internet des objets et de la domotique. Le 2e défi est réglementaire. La réglementation ne cesse en effet d’évoluer et impose des normes de plus en plus exigeantes et coûteuses aux fabricants qui doivent alors adapter leur offre pour rester dans la course. La question des prix et des coûts — et derrière des marges — se révèle aussi stratégique. Les pressions déflationnistes s’accélèrent en effet avec la banalisation de ces équipements, l’amélioration progressive de ces technologies, la pression des distributeurs et l’offensive des fabricants asiatiques sur le marché français. Dans le même temps, le coût des fluides frigorigènes les plus performants d’un point de vue environnemental progresse, ce qui risque à terme de fragiliser les sites industriels français.

 

On comprend alors que les acteurs ne restent pas inactifs. Les groupes Atlantic, Viessmann, Vaillant ou UTC et ses marques Carrier et Ciat investissent massivement pour concevoir les appareils de demain compatibles avec des fluides frigorigènes plus efficaces sur les plans énergétique et environnemental. Ils tablent aussi sur de nouvelles générations de PAC pour s’imposer face à la concurrence des géants asiatiques. Ils prennent aussi le virage du numérique en développant des appareils connectés et intelligents permettant une gestion à distance. Des plateformes en ligne et des outils de modélisation 3D des projets sont également mise en place pour dynamiser leur réseau de revendeurs, renforcer le pouvoir de prescription des distributeurs et gagner en notoriété auprès des utilisateurs. Autre levier de croissance : la formation des installateurs et la certification des équipements pour garantir un haut niveau de qualité des matériels installés. Autant de plans d’actions qui visent à rapprocher les marques des installateurs et des utilisateurs pour prendre de court la concurrence...


Mots clés : DistributionIndustrieCroissanceObjets connectésEnergieConcurrenceTransition numériquePompe à chaleur

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier