Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Chômage des jeunes : fables et vérités

Publié le mardi 19 novembre 2013 . 3 min. 36

Voir plus tard
Partager
Imprimer
Xerfi Canal présente l'analyse d'Olivier Passet, directeur des synthèses économiques de Xerfi

Le chômage des jeunes c'est le chiffre qui blesse. Un quart de la jeunesse française et européenne serait au chômage. Or on le sait, une entrée ratée retardée sur le marché du travail crée un handicap de carrière et de salaire qui s'étire sur toute une vie active.

Et pour y remédier, la mobilisation compassionnelle de l'Etat en faveur de l'emploi des jeunes est un grand classique. D'où aussi une démultiplication de dispositifs spécifiques, d'acronymes dont raffole l'administration, et qui sont au chômage élevé ce que les niches fiscales sont à notre fiscalité trop lourde.

Certains économistes contestent pourtant l'idée qu'il y aurait une spécificité jeune du chômage. Au risque de caricaturer, pour les uns le chômage serait l'addition de chômages spécifiques, jeunes, vieux, non qualifiés, liés à des imperfections de marché. S'attaquer spécifiquement à chacune ces cibles c'est résoudre le problème du chômage. Pour les autres, le chômage est d'abord de nature macro-économique, il existe un phénomène de chômage de masse qui n'est en rien catégoriel, mais relève d'options de politiques macro-économiques. Réduire artificiellement le chômage sur une sous-catégorie, c'est basculer les problèmes sur d'autres. Nul n'est besoin d'être devin pour deviner que chacun a probablement un peu tord et raison à la fois. Mais revenons aux chiffres.

Que montrent-ils :
Premièrement que la France est en position médiane en Europe concernant le taux de chômage de ses jeunes? entre les situations polaires du sud de l'Europe où le taux de chômage varie entre 40 et 60 % de la population active et L'Allemagne ou l'Autriche dont les taux de chômage sont passés sous la barre des 10 %.

Deuxièmement qu'il y un abus de langage à dire que le quart des jeunes est au chômage. Le chômage rapporté à la population jeune est de bien moindre ampleur partout car la population active candidate à l'embauche est étroite du fait des études ou des comportements volontaire d'inactivité. 8,6 % des jeunes de 15-25 ans sont de fait au chômage en France? position médiane encore, où la France fait mieux de le Royaume-Uni ou la suède selon ce critère.

Troisièmement, lorsque l'on se penche sur la part des jeunes dans le chômage, il n'y pas nécessairement de forte spécificité française.

En définitive, c'est lorsque l'on croise l'information sur les taux d'activité et celle sur le chômage qu'un message ressort avec évidence. Seuls 4 pays parviennent à conjuguer forte activité des jeunes et faible taux de chômage : l'Allemagne, l'Autriche, les Pays-Bas et le Danemark. Ils ont pour point commun de combiner 3 caractéristiques : un modèle d'alternance développé qui organise le cumul emploi étude, des dispositifs dérogatoires sur le SMIC (l'absence de smic) pour les jeunes, et enfin des possibilités souples d'insertion sur des petites durées de travail. Le Royaume-Uni qui ne joue que sur le coût du travail n'obtient pas les mêmes résultats par exemple.  C'est donc l'emploi des jeunes, plus que le chômage des jeunes qui devrait être au centre des attentions.

Olivier Passet, Chômage des jeunes : fables et vérités, une vidéo Xerfi Canal

 




x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER