La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco L'emploi en France : les...
https://player.vimeo.com/video/120247562?autoplay=1 Olivier-Passet-L-emploi-en-France-les-previsions-2015-3101.jpg
08/12/201403:19

Xerfi Canal présente l'analyse d'Olivier Passet, directeur des synthèses de Xerfi

 

Les évolutions de l’emploi restituent on le sait avec retard les à-coups de la croissance. Et c’est au troisième trimestre que les traces de la panne que connaît la croissance française depuis 1 an sont  les plus manifestes avec une destruction de 34 000 emplois marchands selon les estimations flash de l’INSEE. Et tous les indicateurs avancés de l’emploi, les embauches de plus d’un mois ou de moins d’un mois ou encore le travail intérimaire montrent que cette épisode de dégradation s’étirera au moins jusqu’au quatrième trimestre de l’année.

 

Au total, l’économie française devrait détruire entre 70 000 et 80 000 emplois marchands en 2014. Une baisse de 0,5% de l’emploi sur l’ensemble de l’année, qu’il faut mettre en regard d’un arrière fond de croissance de 0,4 %  entre les troisièmes de 2013 et de 2014.
Lorsque l’on observe le comportement de l’emploi marchand depuis une dizaine d’années, ce dernier ne passe en territoire négatif que lorsque la croissance passe sous un rythme inférieure à 1% sur plus de deux trimestres consécutifs, il repasse en territoire positif dès que la croissance repasse ce seuil sur plus de deux trimestres.

 

On constate aussi  que les délais d’ajustement de l’emploi se sont raccourcis du fait :

 

1/ de la montée en puissance des CDD courts dans les embauches

 

2/ de la forte contribution de l’intérim dans les ajustements de court terme.

 

Si l’on tient compte de ces divers éléments, l’arrière fond de croissance que nous prévoyons en 2015, de l’ordre de 0,8 % en rythme annuel au premier semestre et de 1,2 % au second, nous permet juste d’envisager une stabilisation progressive de l’emploi marchand, avec des variations trimestrielles qui devraient osciller entre +15000 et -15000 en fonction des aléas de la conjoncture. Une stabilisation qui ne devrait donc pas permettre de compenser les pertes du second semestre de 2014. Autrement dit en moyenne l’emploi devrait être en recul de 50 000 par rapport à la moyenne de 2014.

 

Par rapport à ce scénario central, trois éléments consolident cette perspective de stabilisation :

 

1/ l’impact du CICE

 

2/ La décrue du prix du pétrole qui dessert la contrainte de trésorerie des entreprises

 

3/ les effets de la dépréciation du taux de change.

 

En revanche, la montée des emplois aidés aura atteint son point d’étiage en fin d’année, à 150 000. C’est du côté de l’apprentissage que l’on attend le gros de l’effort en termes d’emplois aidés. L’objectif de 500 000 est annoncé pour 2017 partant d’un niveau aujourd’hui inférieur à 400 000 avec un nouveau régime d’aide qui a été mis en place en juillet 2014. Et une mobilisation des administrations, notamment celle de l’éducation nationale.
Il est bien trop tôt pour dire aujourd’hui si les moyens mis en œuvre infléchiront le déclin de l’apprentissage. Mais si le gouvernement tient ses promesses, ce compartiment de l’emploi peut constituer alors le petit plus qui permettra à l’emploi de faire un petit peu mieux que du surplace.

 

Olivier Passet, L'emploi en France : les prévisions 2015, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Prévision et conjonctureEmploi, salaires, travail Chômage

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier