Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer
Xerfi Canal présente l'analyse d'Olivier Passet, directeur des synthèses économiques de Xerfi

Les chiffres de l'emploi marchand pour le quatrième trimestre sont tombés vendredi 14 février 2014, recouverts par le bruit de ceux de la croissance. Il ne s'agit là que d'une première estimation mais qui surprend. L'emploi a cru dans les secteurs marchands non agricoles de 14 700 après une baisse de 15 600 au troisième trimestre 2013. Dans une récente vidéo, j'avais insisté sur le dérèglement du lien croissance emploi en France et en Europe. Un plus fort contenu en emploi de la croissance qui déjoue partout les pronostics.  Il faut certes  en partie démystifier ce chiffre. Mais cela ne retire rien à  son caractère étonnant.

Examinons d'abord de plus près cette hausse de l'emploi. Elle est d'abord liée au rebond de l'intérim. Plus 23 800 au dernier trimestre. Derrière la hausse globale, ce sont donc un peu plus de 9 000 emplois permanents qui ont été détruits en fin d'année. Il s'agit là d'un très net ralentissement par rapport au précédent trimestre.
Faut-il y voir un effet de l'accélération des dispositifs d'emploi aidé en fin d'année ? Peut-être, même si le bilan de ces dispositifs est décevant sur l'ensemble de l'année.

Du côté des emplois d'avenir, dispositif phare du gouvernement, n'oublions pas que  l'essentiel des créations a été concentré dans le secteur non marchand. Ces emplois n'impriment donc pas leur marque sur la donnée d'emploi de l'INSEE. Selon la DARES, dans le secteur marchand, moins de 12 000 emplois d'avenir ont été créés sur un an et à peine un peu plus de 5 000 sur le seul 4ème trimestre. Pas de quoi expliquer l'ampleur de l'amélioration de l'emploi marchand par rapport au trimestre précédent.

En revanche, l'alternance a été relancée en fin d'année. Sur un an elle régresse certes de 38 000. En revanche ses effectifs ont cru de 24 000 au dernier trimestre. Là est peut-être la clé du bel affichage du dernier trimestre. Mais pas certain, car ces données ne sont pas désaisonnalisées. L'an dernier la hausse avait été près de 2 fois supérieure.

Les tendances spontanées de variation de l'emploi permanent sont donc peut-être en-deçà de l'affichage. D'ailleurs, ce que l'on observe du côté de l'industrie, semble le confirmer. Le secteur a encore détruit près de 15 000 emplois permanents. Le rythme de baisse est presque inchangé par rapport aux précédents trimestres. La tendance de fond demeure donc à la rationalisation, même si l'intérim permet de répondre aux à-coups de la demande à plus court terme.

Il ne faut pas pour autant minorer le résultat. La progression de l'emploi marchand était inattendue, surtout lorsque l'on tient compte du fait que les emplois aidés se substituent pour partie à d'autres types d'embauche. Surtout, lorsque l'on tient compte du fait que la tendance de croissance reste inférieure à 1%.

Les derniers chiffres européens, comme les chiffres français nous rappellent à  nouveau que l'emploi réagit plus tôt et plus fortement que par le passé. Rappelons que l'INSEE prévoyait encore en décembre -7 000 destructions d'emplois marchands au quatrième trimestre,  une erreur de 22 000 sur un seul trimestre. Qui permet de mesurer la fragilité des prévisions. Son chiffrage incluait pourtant l'emploi aidé ; Alors, oui le lien croissance emploi est bien déréglé, et l'espoir d'une reprise avec emploi est loin d'être insensé pour cette année.

Olivier Passet, Reprise avec emplois ?, une vidéo Xerfi Canal


Publié le mardi 18 février 2014 . 3 min. 34

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :