La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco Soyons rigoureusement...
https://player.vimeo.com/video/122382120?autoplay=1 Olivier-Passet-Soyons-rigoureusement-differents-de-l-Allemagne-1686.jpg
20/06/201304:03
Xerfi Canal présente l'analyse d'Olivier Passet, directeur des synthèses économiques de Xerfi

Les temps changent et avec eux nos modèles de référence. C'est ainsi, que les Français auraient gagné à être tour à tour, suédois dans les années 70, autrichiens aux premières heures du mandat de François Mitterrand, allemands dans les années 80, hollandais, anglo-saxons à la mode Blair et Clinton ou encore danois à l'aube du troisième millénaire et à nouveau allemands dans la crise ! L'ouverture sur les autres n'a rien de condamnable en soi. Elle modère certains penchants cocardiers de nos élites. Il y a aussi dans cette quête, il ne faut pas s'y tromper, une volonté de légitimer notre modèle social. La plupart de ces pays modèles font la preuve que protection sociale et mondialisation sont compatibles. L'économie sociale de marché allemande ne déroge pas à cela. Ces références nous invitent finalement à des réformes incrémentales plus qu'à une remise en cause radicale de notre modèle. Mais les bonnes pratiques promues par les institutions internationales confortent aussi l'illusion de solutions clé en main. Or chaque expérience pays est singulière: elle s'inscrit dans une tradition, une culture, un système anthropologique, spécifiques. Un simple copier-coller ne pourra jamais donner le même précipité. Il peut même s'avérer dangereux quand il casse la cohérence interne d'un système. La France en paie le prix fort aujourd'hui pour avoir emprunté avec trop d'engouement la voie post-industrielle proposée par les pays anglo-saxons en jouant la partition de la puissance globalo-financière autour de ses grands groupes au détriment de l'ancrage territorial de son industrie. La longue énumération des modèles nous rappelle surtout que le palmarès des réussites des pays évolue. Les pays phares d'une décennie peuvent être relégués parmi les échecs de la décennie suivante. L'Allemagne n'a trouvé que momentanément des parades à ses propres handicaps structurels. Elle a mobilisé sa main d'œuvre déclinante au prix d'une paupérisation de sa population. Elle a reconstitué sa compétitivité en sous-traitant dans les pays à faible coût. Elle a bénéficié de la quête de qualité dans les marchés émergents, quête qui a porté au pinacle l'image du made in Germany. C'est cette conjonction qui lui permet de jouer gagnant aujourd'hui. Mais le vieillissement des mentalités et la convergence des coûts dans les PECO, le temps donc, jouent aussi contre elle. Que la France cherche chez son principal partenaire des sources d'inspiration est fondé. L'exemple allemand nous invite à de nouveaux réglages fiscaux. Il nous invite aussi à muscler notre tissu industriel de moyennes entreprises. Il nous invite à accorder plus de poids aux stratégies régionales. Il nous invite à retrouver notre place de plateforme centrale de production et de distribution au sein de l'Europe. Mais la France ne doit pas s'affaiblir en perdant de vue ses propres avantages comparatifs. Si elle a tout à gagner à améliorer sa compétitivité fiscale, le plaquage à contretemps des réformes Schröder serait en revanche une erreur. Ce type de réforme nécessite un contexte extérieur porteur. Son industrie devrait moins jouer le « quality made » et beaucoup plus le design, la fonctionnalité, la rupture. C'est là que la France se différencie et peut jouer une carte gagnante en Europe. En sommes soyons rigoureux, mais soyons différents… Soyons rigoureusement différents.

Olivier Passet, Soyons rigoureusement différents de l'Allemagne, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Economie françaisePolitique économique

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier