La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco Zone euro : la...
https://player.vimeo.com/video/122900129?autoplay=1 Olivier-Passet-Zone-euro-la-competitivite-se-redresse-partout-(ou-presque-)-1814.jpg
23/09/201303:41
Xerfi Canal présente l'analyse d'Olivier Passet, directeur des synthèses économiques de Xerfi

Voici plus de 15 ans que la zone euro est commercialement excédentaire ou au pire en léger déficit épisodique. Un  solde commercial qui a oscillé dans une bande comprise entre -50 et 100 milliards.

Cet équilibre global était néanmoins trompeur car il était presque exclusivement le fait de trois pays. De l'Allemagne, d'abord, dont l'excédent a varié dans une bande comprise entre 150 et 200 milliards de dollars, autour d'une moyenne de 160 milliards depuis 10 ans. Des Pays-Bas, ensuite, dont le solde est resté structurellement positif, variant  autour de 35 milliards. Un excédent lié au fait que Rotterdam est le grand port d'approvisionnement de l'économie allemande. Et de l'Irlande enfin, là encore pour des raisons exceptionnelles. Excédent lié au fait que la concurrence fiscale qu'exerce le pays  en fait le lieu de facturation des grandes multinationales qui opèrent sur le marché européen.

Pour les autres économies intermédiaires se fut la débâcle. Il suffit pour s'en rendre compte de regarder le solde commercial du reste de la zone euro. Un solde qui a  plongé continûment depuis la fin de 2002 pour atteindre des niveaux abyssaux à la fin de 2008. Une descente aux enfers, pour la France, l'Italie, l'Espagne, mais aussi pour le Portugal, la Grèce et même l'Autriche. Une descente aux enfers qui a eu pour arrière-plan, des pertes de part de marché sur les marchés européens ou extra-européens pour ces différentes économies.

Regardons une photographie des excédents et des déficits européens à la fin de 2007. Et regardons la, à nouveau à la fin de 2008, c'est le même drame qui se joue. La zone euro est en pseudo-équilibre. L'hétérogénéité est à son comble, mais reprenons là aujourd'hui, et c'est un nouveau paysage qui se dessine. Le déficit Italien est devenu excédent. Le déséquilibre espagnol est en passe d'être résorbé, frôlant l'équilibre ces derniers mois, seule ombre au tableau, la France qui ne s'extirpe qu'avec lenteur de ses déséquilibres. Mais la dynamique d'ensemble est bien là. La compétitivité n'est plus l'apanage de quelques-uns.

Le plus intéressant dans cette reconfiguration provient du fait que le redressement des uns ne se fait pas au détriment des autres. Provient du fait aussi qu'il recouvre une restauration des positions commerciales des pays du sud et notamment de l'Espagne. Regardons la hausse des exportations sur les 6 derniers mois par rapport au premier semestre de 2012. C'est en périphérie de l'Europe que l'on observe les plus fortes progressions.  En Espagne, en Grèce, au Portugal et dans une moindre mesure en Italie. Cela reste de vrai lorsque l'on se concentre sur le commerce extra-zone-euro.  La part des pays du Sud fait mieux que se stabiliser, il se redresse légèrement. Au sein de la zone euro et hors zone.

Ce constat est important pour la zone, qui regagne en cohérence et devient réellement une région compétitive. Il est important pour la France également qui demeure sous la menace d'une prise en étau, si elle ne se place pas dans ce sillage de redressement régional.

Olivier Passet, Zone euro : la compétitivité se redresse partout ! (ou presque…), une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Europe / Zone euro

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier