La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco La dérive des émergents
https://player.vimeo.com/video/122913934?autoplay=1 Olivier-Passet-La-derive-des-emergents-2156.jpg
04/02/201403:16
Xerfi Canal présente l'analyse d'Olivier Passet, directeur des synthèses économiques de Xerfi

Chute du peso argentin, attaques contre les devises Sud-africaine, turque, brésilienne, russe, indonésienne chilienne et autres. Les pays émergents sont entrés dans une zone de turbulence réelle et financière.  Ralentissement de la croissance,  inflation, hausse des taux, montée des déficits, chute des bourses accélérée depuis le début de l'année, retrait massif des investisseurs et notamment des fonds d'action. Le spectre de la contagion et d'un effondrement par jeu de domino se précise.

Les causes on les connait et nous les avons maintes fois soulignées au fil de nos vidéos. La croissance change de camp. Entre des économies qui n'ont pas su développer des moteurs autonomes de développement, le recentrage puis l'accélération de l'économie américaine et enfin le reflux des interventions massives  de la FED, le décor est planté. Et il annonce pour nombre d'observateurs un nouvel acte de crise systémique. Le scénario est pré-écrit. Hausse des taux américains, fragilisation des États ou des pays surendettés, parmi les pays émergents et Européens. La reprise semble inexorablement rattrapée et fragilisée par les désordres de la finance.

Et si pourtant les désordres des émergents étaient au contraire notre chance. Petit rappel pour ceux qui croient aux bégaiements de l'histoire :  1992 c'est l'adoption des critères de Maastricht, l'Europe entre alors dans un effort massif et synchrone de consolidation budgétaire qui opérera une ponction de 3 % du PIB. La reprise de 1994 est cassée. L'Europe entre alors dans un long épisode de croissance molle qui s'étire jusqu'en 2007. Face à un Japon piégé dans la déflation, les capitaux, en mal de débouchés dopent alors la croissance et les marchés de capitaux émergents. Dans un contexte de taux atypiquement bas, la croissance américaine fait cavalier seul. 1997, la cure de rigueur européenne s'achève. La croissance repart. Celle des États-Unis s'emballe et les capitaux reprennent le chemin des pays développés. Cette réorientation sera révélatrice de la faiblesse des émergents. La crise économique qui a touché les pays de l'Asie du Sud-Est à partir de juillet 1997  va rapidement se propager à d'autres pays émergents : Russie, Argentine, Brésil. La plupart des commentateurs pensent alors que l'épisode sonne le glas de la reprise. Et c'est tout l'inverse qui se produit. Le relâchement monétaire des pays développés va au contraire fournir un carburant supplémentaire à la croissance, ouvrir un cycle de croissance exceptionnellement long. Nourrir aussi la bulle internet.

Toute ressemblance avec des situations existantes est bien entendu fortuite. Rigueur synchrone en Europe, solo de croissance américain, emballement puis chute des émergents, politiques monétaires qui dérogent à ce qui était attendu et redonnent un second souffle à la croissance. On se prend pourtant à espérer que 2014 soit bel et bien un bégaiement de l'histoire. 

Olivier Passet, La dérive des émergents, une vidéo Xerfi Canal


Mots clés : Economie mondiale

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier