La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Le graphique Patrimoine : les français...
https://player.vimeo.com/video/149745540?autoplay=1 Patrimoine-des-menages-les-francais-toujours-plus-riches-4466.jpg
06/01/201603:17

Fin 1995, le patrimoine net des Français s’élève à 3 400 milliards d’euros, c’est en moyenne 147 000 euros pour chaque ménage. Vingt plus tard, il atteint 10 300 milliards, soit 352 000 euros environ par foyer. Bien sûr, il faut tenir compte de l’inflation. Mais en 20 ans, la valeur réelle de la richesse nette a tout de même progressé de 4,5% par an. C’est 2,5 fois plus rapide que le pouvoir d’achat, qui lui, n’a gagné que 1,8%. In fine, leur patrimoine correspond aujourd’hui à plus de 6 années de revenu disponible net. Alors bien sûr, cette hausse n’a pas été régulière, mais les accidents ont été très rares. Le gros de l’enrichissement se concentre entre 1995 et 2007, avec un bond annuel de quasiment 9%. Et, c’est la hausse de l’immobilier qui est au cœur de cette flambée, le logement étant l’enfant chéri de leur patrimoine. Mais si l’immobilier donne la tendance de fond, les actifs financiers impulsent les changements de rythmes. Quand la bourse monte, la courbe de hausse est amplifiée. Mais pas de vrai drame quand le CAC est à la baisse : l’éclatement de la bulle internet en 2000 n’a fait qu’adoucir la pente pendant 2 petites années. Et dès 2003, c’est reparti, le rythme s’accélère à nouveau. Les ménages consacrent alors une part encore plus importante de leur revenu à leur épargne financière pour préparer leur retraite. Mais avec 2008 survient la pire récession de l’après guerre. Et que se passe-t-il ? Eh bien rien, ou presque ! Le patrimoine net est à peine écorné : il perd 5% de sa valeur entre 2007 et 2009 alors qu’il en avait gagné 175% pendant les 12 années précédentes ! Et oui, c’est encore l’exceptionnelle résistance des prix immobiliers qui a joué. Mêmes causes, mêmes effets : lorsque les bourses chutent, la baisse des taux oxygène le marché de l’immobilier. A quoi il faut ajouter l’impact de la fameuse Loi TEPA qui a facilité les transmissions de patrimoine avec une fiscalité très light. Dès 2011, la remonté de l’immobilier ainsi que le rebond du marché des actions inaugurent une nouvelle phase de hausse. La légère correction des prix de la pierre depuis n’aura ensuite qu’à peine écorné les patrimoines. D’autant que les prix sont repartis à la hausse fin 2015. Cette période 1995-2015, c’est donc de 20 ans d’enrichissement exceptionnel pour les Français, et sans que le poids de leur endettement n’ait augmenté : les dettes des ménages français pèsent structurellement moins de 10% de leur actif total. Oui, les Français se sont terriblement enrichis. Mais il faut y regarder de plus près. Cet enrichissement exceptionnel reste concentré entre les mains d’un « happy few » : 48% de la richesse est détenue par les 10% les plus fortunés ; et la moitié des Français possède 93% du patrimoine, l’autre moitié 7% seulement. Et sur le plan là, rien n’a changé en 20 ans. Une conclusion s’impose : la France est vraiment très riche, et même encore plus riche. Mais ce sont surtout les Français les plus riches qui sont plus riches.

Le Graphique, Patrimoine: les français toujours plus riches, une vidéo Xerfi Canal TV


En savoir plus

Mots clés : PatrimoineEpargneMénagesImmobilier

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier