CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL GRATUITEMENT
La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#4198a9
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché de la propreté...
https://player.vimeo.com/video/491167836?autoplay=1 Philippe-Gattet-Le-marche-de-la-proprete-urbaine-a-l-horizon-2023-306347700.jpg
18/01/202103:01

L’exercice 2020 a signé un coup d’arrêt à la hausse des dépenses en faveur de la propreté urbaine. Les épisodes de confinement et les restrictions de la mobilité internationale ont pesé sur les gisements de déchets. Cependant, selon les recommandations du Haut Conseil de la santé publique, la plupart des municipalités a continué d’assurer le nettoyage habituel des voiries et du mobilier urbain pendant cette période. De ce fait, l’activité du segment du nettoiement de la voirie s’est maintenue peu ou prou à son niveau habituel. Au-delà de la crise sanitaire, le marché de la propreté urbaine a surtout été handicapé en 2020 par les effets du cycle électoral.


Dans ce contexte compliqué, l’activité des acteurs du marché de la propreté urbaine a diminué en 2020 selon l’étude Xerfi-Precepta, aussi bien en amont qu’en aval de la filière. Les prestataires ont vu leur revenu reculer de 2%. Le chiffre d’affaires des fournisseurs d’équipements aura lui régressé de 4%, fortement impactés par la chute de l’investissement des collectivités locales et sous la pression de la montée en puissance du marché de l’occasion. Des plans de restructuration ont d’ailleurs été nécessaires pour adapter l’outil de production. Au-delà, prestataires et équipementiers font face à un contexte concurrentiel structurellement défavorable et les acteurs privés peinent à revaloriser leurs prix. En cause : le fractionnement des appels d’offre publics qui accentue la concurrence. La relance de ces appels d’offres permet de surcroît à de nouveaux entrants d’émerger et parfois de damer le pion aux leaders du secteur.


À moyen-terme, deux tendances de fond se dessinent dans le domaine de la propreté urbaine pour les collectivités. D’abord, le déploiement des outils numériques dans le mobilier urbain et les prestations de nettoiement devrait s’accentuer. À la clé, une baisse des dépenses de fonctionnement. Par exemple, les corbeilles compactantes et connectées Big Belly fabriquées par Urban Futur peuvent contenir jusqu’à 5 fois le contenu d’une poubelle traditionnelle. Autre axe, le renouvellement des flottes d’engins publics de voirie pour réduire les émissions polluantes et offrir une réelle diminution des nuisances sonores. Cette vague de verdissement et de digitalisation des équipements qui s’ouvre dans un contexte de mise sous pression des finances publiques pourrait offrir de grandes opportunités d’affaires aux acteurs privés. Et les collectivités pourraient se laisser tenter par un plus grand recours à l’externalisation… L’étude Xerfi Precepta montre également que l’avènement de la conduite autonome pourrait modifier en profondeur le jeu concurrentiel. Cette technologie, porteuse d’un véritable potentiel de réduction des coûts de personnels, soulève cependant l’épineuse question de l’obsolescence des compétences actuelles des agents.


En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier