La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Global Le marché mondial de...
https://player.vimeo.com/video/323112451?autoplay=1 Philippe-Gattet-Le-marche-mondial-de-l-hotellerie-306345388.jpg
26/03/201903:53

La physionomie des grands groupes hôteliers mondiaux a radicalement changé en 10 ans. Outre la restructuration de leurs activités suite à l’externalisation de certains maillons de leur chaîne de valeur, comme la gestion des murs, ils ont affiné leur positionnement tout en changeant d’échelle. C’est ce que montre ce graphique qui retrace les capacités d’hébergement d’un panel de groupes analysés dans la dernière étude Xerfi Global. Des capacités qui ont progressé de 4% par an depuis 2013, voire même de 10% par an pour les 10 premiers leaders à l’instar de Marriott, Hilton, Wyndham, Hyatt, Jin Jiang ou Accor. Précisons que les États-Unis et la Chine regroupent environ la moitié des capacités d’accueil de l’hôtellerie mondiale. Et ces deux pays seront les principaux contributeurs à l'augmentation attendue du nombre de chambres dans les années à venir, surtout la Chine qui a déjà vu le nombre de ses ressortissants partir en voyage passer de 50 millions en 2009 à 150 millions en 2018. Les moteurs à la croissance des capacités hôtelières à travers le monde sont bien connus, entre le développement d’une classe moyenne dans les pays émergents, le goût croissant pour les voyages dans les économies avancées, et le fort soutien des gouvernements nationaux au secteur du tourisme.

Si la croissance se répartit de façon inégale entre les acteurs, c’est que les leaders présentent plusieurs avantages par rapport aux groupes hôteliers plus petits ou aux hôteliers indépendants : des marques fortes capables de drainer une large audience et de susciter la préférence des voyageurs, un large portefeuille d’actifs qui plus est géographiquement diversifié, l’accès à des coûts de financement moins élevés. Les stratégies de repositionnement de l’offre sur les segments haut de gamme et de luxe, par nature plus résilients, jouent également positivement sur la croissance des leaders. Et puis ces derniers ne se privent pas non plus de recourir à la croissance externe pour développer leurs capacités d’accueil. Mais compte tenu d’un niveau généralement élevé d’endettement financier, les groupes passent aussi de plus en plus par des contrats de gestion ou de franchises noués avec des entreprises tierces. Et ce choix a une lourde implication. En effet, au côté du modèle historique du « tout intégré » (où le groupe est propriétaire de ses murs et gère lui-même ses équipes) se développe des modèles alternatifs au sein desquels des maillons de la chaîne de valeur sont externalisés comme la gestion immobilière et le management.

Malgré leurs atouts, les géants de l’hôtellerie doivent affronter une concurrence féroce. D’abord avec les plus petits acteurs qui peuvent prospérer grâce un positionnement de niche. Ensuite avec les plateformes de location privées type Airbnb. Cela dit, la menace des modèles de partage a peut-être atteint ses limites en ville, les grandes métropoles occidentales cherchant dorénavant à mieux encadrer cet univers. Il reste cependant de la place pour ces plateformes dans les villes de second rang et dans les marchés émergents. Enfin, les agences de voyages en ligne demeurent des intermédiaires incontournables pour commercialiser les chambres : en Europe, les OTA représentent plus du quart de toutes les réservations, ce qui pèse sur le tarif des chambres. L’un des défis majeurs pour les hôtels consiste donc à ramener les clients vers les canaux de vente directe. C’est une tâche difficile mais nécessaire pour regagner des points de marge et son indépendance. Google et son outil de comparaison des hôtels, qui a l’avantage d’être gratuit, pourrait peut-être les y aidés….


En savoir plus

Mots clés : Economie mondialeServices aux particuliersHôtellerieTourismeFranchiseHôtelGrands Groupes

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier