CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL GRATUITEMENT
La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#4198a9
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Les perspectives du marché...
https://player.vimeo.com/video/485948867?autoplay=1 Philippe-Gattet-Les-perspectives-du-marche-de-la-dematerialisation-des-documents-a-l-horizon-2023-306347628.jpg
20/01/202103:00

La crise sanitaire a marqué un arrêt brutal de la croissance du marché de la dématérialisation des documents. Habituée depuis 10 ans à des taux de croissance supérieurs à 5% par an en moyenne, la très grande majorité des offreurs a été pénalisée en 2020 par le trou d’air de l’activité économique et la fragilisation de la santé financière des donneurs d’ordres. Mais point positif, la crise va accélérer le basculement des entreprises dans la dématérialisation des documents, contraintes de digitaliser et automatiser leur back-office, notamment face au recours accru au télétravail. Le marché sera par ailleurs toujours porté par de puissants moteurs de croissance, avec des mesures réglementaires favorables, une augmentation constante des données et documents à traiter, ainsi que des progrès techniques incessants. D’autant que le potentiel de développement est encore considérable, le papier représentant encore 80% des factures.

Ces facteurs rendent le marché attractif pour de nouveaux entrants, notamment des start-up technologiques, ce qui va intensifier la concurrence. Le marché risque alors de se polariser fortement selon l’étude Xerfi-Precepta entre d’un côté une offre premium multi compétences et de l’autre une offre low-cost destinée aux projets peu complexes et de faible envergure. La consolidation des positions des leaders va parallèlement se poursuivre. D’abord sous l’effet de l’accroissement des fusions-acquisitions au cours des trois prochaines années. L’ancienneté et la notoriété des prestataires de services comme Quadient, Paragon ou Docaposte joueront également à leur avantage. Les éditeurs de logiciels comme Docusign, Cegedim ou Esker peuvent quant à eux s’appuyer sur leur maîtrise de la brique technologique, élément fondamental dans la dématérialisation des documents. Néanmoins, ces derniers vont accentuer leur différenciation en renforçant leur expertise sectorielle, ce qui conduira à une segmentation du marché pris secteur par secteur.

Hormis le développement sur la clientèle des PME et le développement international, les axes de développement actionnés avant la crise restent peu ou prou pertinents dans le contexte actuel. Ainsi, pour tirer au mieux profit des opportunités à l’issue de la crise, les acteurs vont devoir se différencier et enrichir leur offre. Cela pourra par exemple passer par la spécialisation sectorielle ou fonctionnelle. Les outils digitaux seront quant à eux incontournables tant sur le plan de l’efficacité mais aussi pour assurer la sécurité des données. Finalement, c’est par la qualité et la richesse de leurs prestations que les acteurs historiques de la dématérialisation parviendront à s’extirper d’une guerre des prix qui compte tenu du contexte économique va devenir inévitable…


En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier