Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Villes françaises : le défi des smart cities

Publié le lundi 1 juillet 2013 . 3 min. 19

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Canal présente l'analyse de Philippe Gattet, directeur d'études Xerfi

A quoi ressemblera la ville de demain ? Géantes ? Probablement : elles regroupent aujourd’hui 50% de la population mondiale et cette proportion devrait grimper à 60% en 2030 et 70% en 2050. Propres ? Très certainement : ce sera une ville durable qui préservera les ressources. N’oublions pas que les milieux urbains sont à l’origine de 80% des émissions de C02 au niveau mondial. Mais il y a mieux : cette ville du futur produira sans doute elle-même ses énergies. Elle deviendra alors une smart city. Le concept de smart city s’inscrit dans le prolongement de la technologie des smart grids. Comprenez des « grids », des réseaux électriques, qui deviennent « smart » c'est-à-dire intelligent, parce que les systèmes informatiques leur permettent d’optimiser la production, la distribution et la consommation en fonction des capacités et des besoins. Dans la production tout d’abord, les smarts grids associent les moyens de production plutôt que de les opposer. Par exemple, la centrale nucléaire prendra automatiquement le relais des capteurs solaires au cas où les prévisions météos annoncent un orage. Dans la distribution ensuite, les smart grids stockeront l’énergie en heures creuses pour la redistribuer en heures pleines. Enfin, en ce qui concerne la consommation, le pilotage des réseaux électriques alertera le consommateur des heures les plus favorables ou arrêtera automatiquement les appareils ménagers inutiles en période de pointe. Déclinés à l’échelle de la ville, les smart grids ouvrent un champ immense de possibilités, puisqu’il faudra piloter les systèmes électriques des logements, des bureaux, des usines, des commerces. Piloter aussi les systèmes électriques du réseau routier, de l’éclairage public et des data centers qui vont sans doute se multiplier dans les prochaines années et qui sont particulièrement énergivores. Ce qui veut dire énormément d’énergie à fournir, mais aussi énormément d’énergie à produire le tout dans un contexte de renchérissement du kilowattheure. Par exemple, en utilisant la technologie des bâtiments intelligents, ces constructions extrêmement bien isolées qui produisent un bilan énergétique positif en récupérant l’énergie solaire des capteurs placés sur le toit. On peut aussi produire de l’électricité avec l’énergie des voitures récupérée sur les routes, voire même des piétons sur le trottoir ! Ces smart cities sont actuellement en train de se dessiner. Des expériences sont menées pour tenter de trouver des dispositifs optimums. La bonne nouvelle, c’est que la France est plutôt en pointe sur ces questions. Lyon ou Toulouse expérimentent des quartiers intelligents. Surtout, les groupes tricolores Alcatel-Lucent, Alstom, Atos Origin, Capgemini, Legrand et Schneider Electric travaillent tous sur les Smart grids. Ils sont donc en première ligne pour répondre à l’essor de la demande mondiale, qui se chiffre à plusieurs centaines de milliards d’euros à travers le monde. Il y a donc là une vraie carte à jouer pour l’économie française, car les smart cities offrent des opportunités d’innovations considérables. Des opportunités d’innovations qui vont bien au-delà du domaine de l’énergie.

Philippe Gattet, Villes françaises : le défi des smart cities, une vidéo Xerfi Canal


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER