XERFI CANAL
ÉCONOMIE
STRATÉGIE & MANAGEMENT
XERFI BUSINESS
Accueil > Nos invités >

Dominique Chevalier

Dominique-Chevalier

Dominique Chevalier

Directrice scientifique du programme « Profession Manager » d’ESCP Europe

Dominique-Chevalier-Redonner-envie-de-manager
3110 Redonner envie de manager
07/01/201604:36

Biographie de Dominique Chevalier

Dominique Chevalier est professeur affiliée au sein du département Stratégie, Hommes et Organisation de l'ESCP Europe. Elle assure la direction scientifique de deux programmes de spécialisation pour managers : « Manager-Coach » et « Profession manager ». Dominique Chevalier est diplômée de 3ème cycle de l’Institut Français de Gestal-Thérapie (psychopathologie).


Biographie mise à jour le 07/01/2016

Mots clés : Enseignement formation

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte XerfiCanal.
Email :
S'identifier
Merci.
Votre vidéo est transférée dans votre vidéothèque


Retour
Mon Xerfi Canal

LES INTERVENANTS

Aurélien Duthoit Pétrole : la crise, c’est fini
Alexandre Mirlicourtois L’économie Japonaise : de Charybde en Scylla
Alexandre Boulègue Le façonnage pharmaceutique
Kathryn McFarland Mass Market Retailers - World
Gilbert Cette Peut-on modifier le partage profit-salaire ?

LES EMISSIONS

La leçon des militaires sur l’exécution de la stratégie Jérôme Barthélemy
Attention aux risques d'une flambée des produits alimentaires Alexandre Mirlicourtois
La banque du futur : vers une nouvelle banque de détail Philippe Gattet
Le rôle stratégique des filiales de multinationales - synthèse Philippe Véry
L'innovation selon David Teece : pionniers et suiveurs Pascal Corbel

LIVRES / RAPPORTS / ETUDES

Luxury Groups - World
Les agences de communication événementielle
Le marché de la sécurité incendie à l'horizon 2020
Pourquoi les chercheurs français en management interviennent-ils si peu dans le débat public ?
Les marchés de l'assurance sous marque blanche