XERFI CANAL
ÉCONOMIE
STRATÉGIE & MANAGEMENT
XERFI BUSINESS
Accueil > Nos invités >

Emmanuel Pierrat

Emmanuel-Pierrat

Emmanuel Pierrat

Avocat, associé-fondateur du cabinet Pierrat et essayiste

Biographie d'Emmanuel Pierrat

Emmanuel Pierrat est avocat spécialiste de la propriété intellectuelle. Conservateur du musée du Barreau de Paris, il est également membre du Conseil national des barreaux et ancien membre du Conseil de l'ordre. Il a défendu Michel Houellebecq en 2002 à la suite de ses propos sur l'islam. Auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié Le Livre noir de la censure (Le Seuil) ou encore La Justice pour les nuls (First).


Biographie mise à jour le 03/10/2016

Mots clés : Management, Juridique

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte XerfiCanal.
Email :
S'identifier
Merci.
Votre vidéo est transférée dans votre vidéothèque


Retour
Mon Xerfi Canal

LES INTERVENANTS

Guillaume Duval La France ne sera plus jamais une grande puissance : tant mieux !
Olivier Passet Surmonter les obstacles au développement de l’Iconomie en France
Aurélien Duthoit Du multi-canal à l'omni-canal dans l'assurance
Cathy Alegria Le marché de la location saisonnière entre particuliers
Olivier Passet Le monde selon Trump : la grande bascule économique

LES EMISSIONS

Ah, si l’on pouvait dévaluer l’euro ! Alexandre Mirlicourtois
La zone euro vers l'horreur déflationniste Alexandre Mirlicourtois
Italie : le rebond Renzi Alexandre Mirlicourtois
La ville intelligente Damien Festor
Immobilier de bureau en Ile-de-France : déséquilibré Alexandre Mirlicourtois

LIVRES / RAPPORTS / ETUDES

Bref récit du futur : Prospective 2050, science et société
Le marché du démantèlement des centrales nucléaires
Réformer le droit du travail
Les Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI)
Ricardo, reviens ! Ils sont restés keynésiens