La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/387643076?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-L-essor-du-marche-des-diagnostics-immobiliers-a-l-horizon-2022-306346690.jpg
28/02/202003:17

Les professionnels du diagnostic peuvent avoir le sourire. Les conditions de marché leur ont jusqu’ici été très favorables. Les transactions de logements ont en effet atteint un niveau record en 2019. Le relais de croissance du repérage avant-travaux est loin d’être épuisé. Les acteurs profitent également de la bonne tenue de l’emploi qui soutient la mobilité locative et les diagnostics afférents. Sans oublier les opérations de réhabilitation menées par les bailleurs sociaux qui bénéficient de dispositifs spécifiques comme les prêts de haut de bilan bonifiés. Bref, le volume de diagnostics réalisés atteint des sommets. Selon l’étude Xerfi-Precepta, le chiffre d’affaires des diagnostiqueurs immobiliers a ainsi augmenté de 10% en 2019. Par ailleurs, la faible structuration du secteur offre de belles opportunités de consolidation aux réseaux.


Un bémol toutefois : les prix des diagnostics techniques diminuent sous l’effet de la concurrence. De nombreux nouveaux acteurs sont apparus ces dernières, attirés par la croissance du marché. On comptait 3% d’entreprises supplémentaires entre 2018 et 2019 alors que le secteur est déjà très atomisé avec de multiples TPE et entrepreneurs indépendants. Côté leaders, on retrouve des réseaux spécialisés qui sont soit intégrés soit franchisés. Citons AC Environnement, ADX Groupe, Agenda Diagnostics, Ex’Im Expertises et Diagamter pour ne citer qu’eux. Et dans ce champ concurrentiel, la compétition se joue plus que jamais sur les prix, d’autant que les commandes groupées sont de plus en plus fréquentes…


Afin de proposer une offre compétitive et des services innovants à leurs clients, les acteurs du diagnostic immobilier digitalisent leurs processus et leurs outils. Ces transformations doivent notamment faciliter l'activité des techniciens et augmenter leur productivité. Pour développer leur activité et améliorer leur position, les leaders se sont engagés en parallèle dans une course à la taille en développant leurs réseaux, par croissance interne ou externe. Socotec, spécialiste des tests, inspections et certifications et déjà présents dans les diagnostics immobiliers, a acquis récemment Expert Habitat et Industrie, renforçant au passage sa position sur le créneau du diagnostic amiante. Il consolide par la même occasion sa relation avec les bailleurs sociaux. Objectif : se positionner devant l’actuel n°1 du diagnostic logement, AC Environnement. Mais le leader a lui aussi acquis un spécialiste du diagnostic immobilier en mettant la main sur le réseau ASE, fort d’une trentaine d’agences franchisées et surtout d’un centre de formation. Celui-ci représente un actif stratégique dans la mesure où les évolutions réglementaires fréquentes et l’enjeu que représente la re-certification imposent une mise à niveau régulière des aptitudes professionnelles, voire parfois l’acquisition de nouvelles compétences. Un point crucial à l’heure où les réseaux tentent d’enrichir leur offre pour anticiper de nouvelles obligations réglementaires en matière de diagnostic.


En savoir plus

Mots clés : Services aux particuliersBâtiment / ConstructionServicesBâtimentEnvironnementFranchiseImmobilier ServiceEfficacité énergétiqueInspection technique

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier