Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Le marché du médicament hospitalier à l’horizon 2022

Enregistré le mardi 11 février 2020 . 3 min. 03

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Le marché hospitalier a renoué avec la croissance en 2019. Valorisées en prix réel, les ventes de médicaments hospitaliers s'élevaient à 7,8 Md€. Des effets de périmètre avaient pénalisé le marché en 2018 avec la distribution directe de spécialités dans les officines urbaines. Mais cet impact se dissipe peu à peu et le nombre de lancements de nouveaux médicaments reste soutenu, notamment dans les domaines de la médecine de spécialité, de l’immunothérapie et de l’oncologie.

Si les fondamentaux du marché restent solides à moyen terme selon l’étude Xerfi-Precepta, de nombreuses évolutions sont à prévoir. Car les régulateurs multiplient les pistes et les expérimentations sur les modèles de tarification et de financement des médicaments innovants, dont la principale porte d’entrée reste les établissements de santé. En clair, le médicament hospitalier ne sera pas épargné par les mesures de maîtrise des dépenses de santé. De surcroît, la professionnalisation des achats au sein des groupements hospitaliers de territoire va inévitablement s’accélérer. Des baisses de prix de cession pour les médicaments rétrocédables et de tarifs de responsabilité pour les produits de la liste en sus sont une nouvelle fois à attendre. En parallèle, la menace de nouveaux entrants s’accélère. Dans le sillage des pertes de brevets de médicaments biologiques, les lancements de copies se multiplient, comme les biosimilaires, qui ont déjà confirmé leur percée. Premier circuit de distribution de biosimilaires depuis 2017, l’hôpital a représenté plus de 60% des ventes en 2019 selon nos premières estimations, prouvant sa capacité à rapidement absorber ces nouveaux produits.

Résultat, les laboratoires pharmaceutiques doivent d'urgence anticiper et s'adapter à ces mutations au risque de s'exposer à une baisse généralisée des prix. Les pistes de rebond sont nombreuses à commencer par l’optimisation du parcours de soins des patients. Les laboratoires peuvent en effet contribuer à améliorer ce parcours, du premier rendez-vous médical jusqu’à la prise ponctuelle de médicaments en aval d’une hospitalisation par exemple. Dans ce cadre, la collecte et le traitement de données en vie réelle sont appelées à jouer un rôle central... Autre levier d’amélioration du parcours de soins : la collaboration entre laboratoires et établissements de santé. En nouant des partenariats avec les équipes de soins, les fabricants de médicaments pourraient contribuer à optimiser la chaîne de soins en hôpital. Au-delà des objectifs d’ordre médical, ces partenariats visent à améliorer la prise en charge du patient et donc à rationaliser les coûts. Resserrer les liens avec les fournisseurs permet à cet effet d’améliorer l’efficience et la performance des achats hospitaliers. Du point de vue des laboratoires, ces partenariats ouvrent des opportunités immenses, en particulier pour optimiser les ventes et les stocks et donc la logistique.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER