La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Comprendre Comprendre les organisations...
https://player.vimeo.com/video/242775016?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-Comprendre-les-organisations-matricielles-6918.jpg
28/11/201703:11

L’objectif d’une organisation matricielle, c’est de faciliter la collaboration entre les unités fonctionnelles d’une entreprise grâce à la mise en place de liens transversaux.


L’une des premières organisations à adopter un management formellement matriciel a été la NASA, dans les années 60. Pour mener à bien sa conquête de l’espace, l’agence spatiale américaine avait en effet besoin de mener conjointement plusieurs projets distincts. Mais une intense collaboration entre ces programmes étaient indispensables au succès. Il était donc impératif de dépasser les limites des organisations fonctionnelles.


En d’autres termes, une organisation matricielle cherche à surmonter les inconvénients d’une structure en silos en combinant une direction hiérarchique verticale avec un management de projet horizontal comme on peut le voir sur cet organigramme-type :

- Les unités sont ainsi autonomes d’un point de vue hiérarchique, mais interdépendantes pour mener à bien les projets.

- Ce faisant, la structuration de l’organisation se fait selon deux critères : la fonction et le projet.

- De fait, chaque collaborateur est relié à au moins deux supérieurs : l’un pour la direction fonctionnelle, l’autre pour le pilotage du projet transversal.

 

On attend d’un management matriciel des avantages organisationnels décisifs, comme par exemple :
- casser les frontières entre silos pour améliorer la communication et la coopération comme on l’a vu,
- améliorer la coordination et le partage des ressources,
- mieux dégager des synergies pour mener à bien des projets transversaux,
- renforcer l’implication de chacun dans la réussite des projets,
- ou encore rendre l’organisation plus flexible afin de mieux s’adapter aux évolutions des marchés et des technologies.


Pour autant, il ne faut pas idéaliser les avantages de cette approche matricielle qui recèle également plusieurs inconvénients :
- La double hiérarchie peut engendrer des conflits et exiger des arbitrages.
- Le partage des pouvoirs peut se traduire par des zones de flous de responsabilité.
- Cette double commande peut aussi ralentir les processus de décision.
- Signalons également qu’une organisation matricielle mal conçue peut entrainer des redondances de moyens et donc de coûts.


L’organisation matricielle ne constitue donc pas à elle seule une recette miracle pour mener à bien des projets transversaux, et résoudre les problèmes de coopération entre différents départements d’une entreprise. Dès lors, la qualité de la mise en œuvre joue un rôle essentiel et le facteur-clé de succès relève sans aucun doute de la capacité des dirigeants et managers à coopérer entre eux.


En savoir plus

Mots clés : ManagementComprendreOrganisations matricielles

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier