Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Le marché du recrutement à l'horizon 2022

Publié le mardi 18 juin 2019 . 3 min. 26

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Contrairement à ce que beaucoup prédisaient, les plateformes digitales n’ont pas supplanté les prestataires physiques traditionnels du recrutement en France. Ces acteurs ont même réalisé une excellente année 2018 selon la dernière étude Xerfi-Precepta. L’activité a bondi de 19% pour les spécialistes du management de transition, de 10% pour les cabinets de recrutement et d’environ 9% pour les entreprises de travail temporaire. Il est vrai que les moteurs ne manquent pas. Je pense en particulier aux embauches record de cadres, au basculement de l’économie vers les services, à l’extension des besoins des donneurs d’ordres, aux nouveaux besoins engendrés par la digitalisation de l’économie ou encore aux nouvelles tendances sociétales. Malgré tout, des freins restent encore à lever comme l’internalisation toujours majoritaire des recrutements, les pressions tarifaires des clients et les difficultés à trouver les bons candidats pour pourvoir les postes.


Si les perspectives d’activité à 2022 s’annoncent encore au beau fixe selon les prévisions de nos spécialistes, les règles du jeu de la concurrence, elles, vont évoluer à moyen terme car d’importantes mutations sont en cours. On assiste d’abord à un décloisonnement croissant de la filière du recrutement avec le développement des offres globales de services autour de la gestion des ressources humaines. Et cette convergence instille un surcroît de concurrence. En outre, la maturité des nouvelles technologies digitales progresse comme les algorithmes facilitant le sourcing des candidats ou le matching de la demande et de l’offre d’emploi. Ces technologies se banalisent et se diffusent à l’ensemble des professionnels du recrutement, qu’ils soient cabinets généralistes, chasseurs de tête ou groupes d’intérim. En d’autres termes, le digital devient potentiellement un nouvel actif clé pour ces professionnels. Le digital favorise aussi de nouveaux modèles d’affaires, celui des plateformes, qui concurrence parfois les acteurs traditionnels tout en leur imposant indirectement de nouveaux standards de qualité. Le digital accroît enfin les menaces de ré-internalisation du recrutement car les entreprises clientes ont désormais à leur disposition des outils digitaux pour gérer elles-mêmes plus facilement les recrutements.


Pour s’adapter à ces nouvelles conditions de marché, les stratégies des acteurs traditionnels doivent évoluer. C’est ainsi que cabinets de recrutement devront accentuer leur virage vers le conseil face à la concurrence féroce qui règne sur leur cœur de métier. Les chasseurs de tête seraient eux bien inspirés de consolider leurs positions et leur image de spécialistes du haut de gamme. Quant aux groupes d’intérim, ils ont tout intérêt à continuer d’enrichir leur offre, en particulier dans l’accompagnement RH lié à la transition numérique et sur les questions sociales. Pour leur part, les sites de mise en relation devront arbitrer entre audience et spécialisation, sans oublier de se diversifier pour rentabiliser leur modèle. Dans ce contexte foisonnant, la probabilité est grande, à terme, de voir un marché bipolarisé entre, d’un côté, des offres low cost automatisées et, de l’autre, des offres premium sophistiquées, caractérisées par le savoir-faire humain et le sur-mesure.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER