La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
16/05/201802:46

Visa, grade de master, Equis, reconnaissance par l’Etat, RNCP niveau 1, toutes sortes d’accréditations, labels, sont apposés sur les programmes des écoles de commerce. Mais qu’est-ce qu’ils signifient ?


En France le Graal pour une école de commerce est d’avoir obtenu le grade de master. Cela signifie que le diplômés pourra prétendre poursuivre ses études partout dans le monde avec un grade reconnu par l’Etat. D’HEC à l’ESC Pau 38 écoles de commerce françaises possèdent aujourd'hui ce grade. Ce qui ne signifie pas que les autres sont mauvaises mais simplement qu’elles ne peuvent pas prétendre au même niveau d’excellence. Ou de durée. De très bons diplômes comme le BBA de l’Essec ne durent que quatre ans et ne peuvent donc pas prétendre au grade de master. Même chose pour le bachelor d’ESCP Europe, qui dure lui trois ans. Ceux-là peuvent obtenir le « visa » de l’Etat à condition d’être reconnus par l’Etat depuis au moins cinq ans et d’avoir prouvé leur qualité. Une centaine de formations possèdent le visa. Par contre être reconnu par l’Etat ne signifie pas qu’une formation ait une valeur particulière. Les formations peuvent également être inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles, le RNCP. Ce dernier valide qu’une formation mène bien à un métier en suivant l’intégration des diplômés. Cinq niveaux existent : du niveau 1 (bac+5) au 5 (CAP).


Il existe également des accréditations propres à la Conférence des grandes écoles. Celle-ci labellise des mastères spécialisés comme des MSc, deux formations de niveau master et plus. Attention enfin aux nombreux intitulés de masters que peuvent proposer certaines écoles de commerce : seuls les masters sans « e » à la fin sont reconnus par l’Etat et ils ne peuvent être délivrés que par des universités ou par des Grande Ecole en co-habilitation.


A l’international également les business schools doivent faire leurs preuves. Historiquement la première accréditation internationale est américaine : c’est celle que donne l’AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business). Une vingtaine d’écoles la possèdent en France. C’est aussi le nombre d’écoles qui sont accréditées Equis par un organisme européen, l’EFMD. Dans ces deux cas ce sont des écoles dans leur ensemble qui sont évaluées et bénéficient du label. Il existe également des labels donnés à des programmes : c’est le cas du label Epas de l’EFMD. Souvent présenté comme une première marche avant de prétendre à Equis. Enfin l’AMBA donne son label aux MBA mais aussi à des masters avec là deux accréditations deux différentes. Mais attention : seule l’accréditation « AMBA MBA » fait partie de ce qu’on appelle la « triple couronne », c'est à dire les trois principales accréditations cumulées : Equis, AACSB, Amba. Et là la liste se réduit à 14 écoles en France.


Mots clés : Ecoles de commerceGrandes Ecoles LabellisationdiplômeAccréditationsEtudes supérieures

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier